En Suède, un bouc de Noël géant cible de pyromanes

ATS

18.12.2021 - 06:12

Cinq ans que les pyromanes n'étaient pas venus à bout de ce géant de paille: Gävlebocken, un bouc fièrement installé dans le centre de la Suède, ne connaîtra pas son cinquième Noël d'affilée, après avoir été de nouveau incendié dans la nuit de jeudi à vendredi.

"Gävlebocken" a été incendié plus d'une dizaine de fois ces 20 dernières années (archives).
ATS

ATS

18.12.2021 - 06:12

La bête, présentée par la ville de Gävle comme «le bouc de paille le plus célèbre au monde», qui «aime Noël», mais a «du mal avec les allumettes», est régulièrement la cible de pyromanes depuis sa naissance en 1966.

Pour «Gävlebocken», placé sous la haute surveillance de gardes, chaque Noël passé loin du brasier est une victoire. Et pour cause: ces 20 dernières années, les flammes ont emporté le bouc plus d'une dizaine de fois.

Si la bête, haute de 13 mètres, était parvenue à échapper aux flammes depuis cinq ans, les événements de la nuit de jeudi à vendredi sont venus mettre un terme à ce record de longévité. Selon des témoins, le feu s'est déclaré vers 03h30 (heure en Suisse), a rapporté la police, qui a arrêté un homme.

Version géante du «Julbock»

A la suite du drame, les messages de soutien ont afflué sur le compte Twitter de Gävlebocken. «Beaucoup d'amour de Seattle», aux Etats-Unis. «Je ne peux qu'imaginer les efforts que vous déployez pour mettre en place cette beauté chaque année», peut-on notamment lire.

Depuis plus de 50 ans, Gävlebocken prend ses quartiers d'hiver dans le centre-ville de Gävle le premier dimanche de l'avent, attirant des dizaines de milliers d'habitants et de curieux pendant les fêtes de fin d'année.

Il est la version géante du «Julbock» (bouc de Noël), un symbole de Noël très présent en Scandinavie, dont les origines mêlent le bouc tirant le dieu viking Thor et une référence à la paille de la crèche du Christ.

ATS