EPFL La Journée suisse de la robotique, c'est ce week-end à Lausanne!

uc, ats

2.11.2022 - 09:02

La Journée suisse de la robotique, organisée par le NCCR Robotics, Pôle de recherche national dirigé par l’EPFL, se déroulera cette fin de semaine au Palais de Beaulieu à Lausanne. Le vendredi est réservé aux scientifiques, le samedi est ouvert au public.

La Journée suisse de la robotique est ouverte au public samedi au Palais de Beaulieu à Lausanne.
La Journée suisse de la robotique est ouverte au public samedi au Palais de Beaulieu à Lausanne.
ATS

uc, ats

2.11.2022 - 09:02

Un exosquelette qui permet à une personne paraplégique de skier, un appareil fin comme un cheveu qui navigue dans une veine, un robot à quatre pattes qui surmonte les obstacles, une peau électronique capable de diagnostiquer précocement la maladie de Parkinson, un essaim de robots volants, ce sont quelques-unes des démonstrations annoncées.

Créé en 2015, cet événement vit sa 7e édition, a indiqué l'Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) dans un communiqué. Pour la communauté robotique suisse, c’est l’occasion de rencontrer les experts, d'échanger des idées, de créer de nouvelles opportunités d'affaires et d'attirer les talents. C’est pourquoi la journée du vendredi est réservée aux spécialistes.

Le lendemain, visiteuses et visiteurs de tout âge sont conviés à découvrir les derniers robots issus de la recherche et réalisés par l’industrie ou des start-up. Une série de conférences et tables rondes est aussi prévue.

Près de 70 exposants occuperont les 5000 m2 de la halle avec leurs démonstrations de toutes sortes, y compris avec une volière de drones. On pourra y découvrir entre autres un spectacle de danse par l’artiste Silke Pan, utilisant un exosquelette robotique, sur une chorégraphie d'un danseur du Béjart Ballet, Antoine Le Moal.

Fin du NCCR Robotics

Ces journées marquent également la fin du NCCR Robotics, un projet financé par le Fonds national suisse (FNS). Au cours de ses 12 années d’existence, le NCCR Robotics a impliqué 31 laboratoires dans sept institutions (EPFL, EPFZ, Université de Zurich, IDSIA/SUPSI/USI à Lugano, Université de Berne, EMPA et Université de Bâle).

Dans des domaines à fort impact tels que la robotique portable et volante, le sauvetage ou l’éducation, le consortium a engendré 16 spin-offs. Désormais, une partie des activités du NCCR Robotics, en particulier celles relatives au transfert de technologie, se poursuivront dans le cadre du programme Innovation Booster Robotics, soutenu par Innosuisse et hébergé à l’EPFL.

https://swissroboticsday.ch/

uc, ats