Guerre en Ukraine: un commandant condamné

12.7.2019 - 18:44, ATS

Soldats ukrainiens du bataillon du Donbass, région qui a été la proie d'un conflit armé avec des séparatistes russophones.
Source: KEYSTONE/AP/SERGEI CHUZAVKOV

Un Italo-Ukrainien, ancien commandant de la garde nationale ukrainienne, a été condamné vendredi par une cour d'assises italienne à 24 ans de prison pour la mort de deux photographes, un Italien et un Russe, dans des bombardements en 2014 dans l'est de l'Ukraine.

Selon l'édition locale du quotidien Il Giorno, la Cour d'assises de Pavie est allée plus loin que le réquisitoire du parquet, qui avait demandé 17 ans de réclusion pour l'accusé, Vitaly Markiv. La défense avait demandé l'acquittement.

M. Markiv était jugé pour la mort du photographe italien Andrea Rocchelli et de son collègue russe Andrey Mironov, tués le 24 mai 2014 par des tirs de mortier alors qu'ils se trouvaient à Sloviansk, non loin de Donesk, dans le Donbass. Ils couvraient les bombardements d'un village.

Pendant son procès, l'accusé avait reçu le soutien du ministre ukrainien de l'Intérieur, Arsen Avakov, qui s'était rendu à une audience à Pavie où il avait assuré être «pleinement convaincu de l'innocence de Vitaly Markiv». Réagissant vendredi sur les réseaux sociaux, M. Avakov a qualifié la condamnation d'«injuste et honteuse» et a annoncé qu'un recours sera introduit.

«Notre garde et l'Ukraine ne sont pas responsables de la mort de Rocchelli. Il est devenu la victime d'une Russie agressive qui a déclenché à Sloviansk une guerre contre le Donbass. Nous poursuivrons la lutte», a insisté le ministre.

Retour à la page d'accueil

Plus d'articles