Détention de mineurs Huit mois de travaux à La Clairière en 2024

nt, ats

16.11.2023 - 11:54

Huit mois de travaux sont prévus à l'établissement La Clairière à Vernier (GE) afin d'améliorer les conditions de détention des mineurs et notamment installer des meubles de rangement (photo prétexte).
Huit mois de travaux sont prévus à l'établissement La Clairière à Vernier (GE) afin d'améliorer les conditions de détention des mineurs et notamment installer des meubles de rangement (photo prétexte).
ATS

Des travaux seront entrepris au Centre éducatif de détention et d'observation de La Clairière à Vernier (GE) dès le début 2024, afin d'améliorer les conditions de détention des mineurs. Le chantier impliquera une réduction de sa capacité d'accueil durant huit mois.

16.11.2023 - 11:54

Parmi les travaux planifiés, des interrupteurs électriques seront installés dans les cellules, de sorte que les jeunes puissent eux-mêmes réguler la lumière. Les revêtements de sol, qui se décollent à plusieurs endroits, seront changés et les peintures rafraîchies. Des meubles de rangement seront également installés, détaille le canton jeudi dans un communiqué.

Ces travaux répondent aux demandes du Comité pour la prévention de la torture (CPT) et de l’Office fédéral de la justice (OFJ). Ils sont entrepris sans attendre la concrétisation de la planification pénitentiaire, laquelle demeure nécessaire pour offrir des infrastructures parfaitement adaptées aux besoins des mineurs.

Les travaux débuteront le 19 février 2024 (sous réserve de recours) et devraient durer jusqu'en octobre 2024. Les activités des jeunes en détention préventive et en observation continueront à être séparées durant les travaux. La direction et le personnel entreprendront tout ce qui est possible pour tendre vers une prise en charge de même niveau qualitatif qu'en situation ordinaire.

Néanmoins, la capacité d’accueil de La Clairière sera momentanément diminuée de moitié durant les huit mois de travaux prévus. Le canton de Genève remercie les cantons romands qui ont accepté de pallier partiellement ce manque de places en accueillant, dans la mesure de leurs possibilités, quelques mineurs durant le chantier.

nt, ats