Situation critique à Berne

La capitale a aussi les pieds dans l'eau

zc, ats

16.7.2021 - 15:14

La situation devenait critique vendredi après-midi dans certains quartiers de la ville de Berne en raison de la montée du niveau de l'Aar. Le débit de la rivière, qui a atteint la cote de danger maximal, était de 563 m3/s. Le record de 1999 était de 613 m3/s

zc, ats

16.7.2021 - 15:14

La pression de l'eau augmente sur les structures gonflables, sortes de boudins, qui doivent protéger les quartiers les plus menacés des inondations. Dans les quartiers de la Matte et du Marzili, l'eau a envahi les rues et a atteint certains bâtiments. Le restaurant des bains du Marzili est entouré d'eau.

De nombreux curieux se pressaient sur les ponts de la capitale pour immortaliser avec leur smartphone ce phénomène naturel. En fin d'après-midi, le débit de l'Aar à la station de Berne-Schönau semblait s'être stabilisé. En amont, la rivière a déjà largement débordé entre Thoune et Berne.

Selon les autorités cantonales bernoises, le débit de l'Aar ne va pas atteindre le record de 1999. Il devrait se stabiliser durant ce week-end à un niveau entre 500 et 560 m3/s sauf précipitations abondantes sur les affluents. La rivière va ensuite entamer sa décrue.

Lacs de Thoune et Bienne sous haute surveillance

La situation du lac de Thoune restait aussi préoccupante avec un niveau qui avait dépassé de plus de 40 centimètres le niveau de crue. Un foyer pour personnes âgées a ainsi dû être évacué à titre préventif. Les seize pensionnaires ont été conduits dans un lieu sûr, la route d'accès à l'EMS n'étant plus praticable.

La crue du lac de Bienne a atteint vendredi un niveau historique. Le lac a dépassé le record enregistré en 2007 et se situait en fin d'après-midi à 54 centimètres au-dessus du niveau de crue. Il ne devrait toutefois pas atteindre le seuil de 431 mètres.



À 17h00, le niveau du lac avait atteint les 430,89 mètres, selon le site Internet des dangers naturel du canton de Berne. Le record de 2007 s'établissait à 430,88 mètres. Mais la hausse s'est ralentie dans la journée et devrait se stabiliser ce week-end.

La situation restait malgré tout critique avec des inondations dans la plupart des communes autour du lac. Les trains régionaux ne s'arrêtent plus dans le village de Douanne, sur la rive nord, en raison de l'inondation du passage sous-voie.

La route cantonale entre Lüscherz et Fenin a dû être fermée. Les pompiers s'employaient à sécuriser les installations techniques comme les transformateurs électriques. Ils rappellent qu'en raison du niveau élevé des nappes phréatiques, il est inutile d'évacuer pour le moment l'eau des caves avec une pompe.

Le lac de Neuchâtel fait également des siennes

En matinée, les cantons de Vaud, de Neuchâtel et de Fribourg ont interdit toute navigation sur les lacs de Neuchâtel et de Morat, ainsi que sur la Thièle et la Broye jusqu'au 22 juillet. De nombreuses rives sont inondées ou sur le point de l'être.



Le niveau du lac de Neuchâtel augmentait de 1 cm par heure vendredi, s'approchant de son niveau de crue fixé à 430,50 mètres en fin d'après-midi. À Neuchâtel, on se préparait vendredi à inonder partiellement le parking souterrain du complexe de la Maladière, qui comprend au-dessus un centre commercial et le stade de Neuchâtel Xamax. L'eau envahira le site au fil de la montée des eaux, l'idée consistant à compenser la poussée d'Archimède.

Le complexe devrait comme flotter tel un bateau sur la nappe phréatique, a expliqué sur les ondes de RTN et sur le site d'Arcinfo Antoine Bénacloche, ingénieur de la ville. Dans la mesure où il est ancré au sol, il s'agit de le lester en remplissant le parking, fermé en partie par ailleurs depuis jeudi soir, afin qu’il reste en place.

La population est appelée à respecter strictement le balisage mis en place et à se tenir à distance des rives, indique vendredi l'Etat-Major cantonal de conduite (EMCC) du canton de Vaud. Pour des raisons de sécurité, le Groupe E a été contraint de couper les installations électriques basses tensions aux abords du lac entre Cheyres (FR) et Cudrefin (VD).



Pour sa part, le niveau du Léman est monté à 372,65 mètres. À Genève, l'Arve a connu une seconde crue jeudi: le débit a atteint 450 m3 par seconde vers 18h00, contre 410 m3 par seconde mardi à 09h30.

zc, ats