«Service exclusif» L'Acropole d'Athènes lance des visites privées... à 5000 euros

ATS

2.7.2024 - 16:32

L'un des monuments antiques les plus visités dans le monde, l'Acropole d'Athènes, a lancé des visites privées à 5000 euros en dehors des horaires officiels d'ouverture, selon le site internet de billets électroniques du patrimoine grec mardi.

Visiter l'Acropole d'Athènes en privé et en dehors des foules est désormais possible. Mais il faudra débourser 5000 euros. (archives)
Visiter l'Acropole d'Athènes en privé et en dehors des foules est désormais possible. Mais il faudra débourser 5000 euros. (archives)
ATS

2.7.2024 - 16:32

Ces visites privées réservées à des groupes de cinq personnes au plus, qui ont suscité la controverse lors de leur annonce, débutent à 07h00 du matin ou peuvent se tenir le soir après 20h00.

«Ce service exclusif n'est disponible que pour quatre groupes de cinq personnes maximum à la fois et peut comprendre un guide personnel» si les clients le souhaitent, selon le site «Hellenic heritage» qui présente ces visites sous le nom de «The Acropolis experience».

Selon les médias grecs, une première visite privée a eu lieu samedi dernier après la fermeture officielle, effectuée par un couple russe accompagné de leur propre guide.

Mardi, sur le site du patrimoine grec, il était possible de réserver une visite privée sans guide à partir du 12 juillet.

Ces visites privées se feront ensuite les mardi, vendredi et samedi et doivent permettre d'échapper à la foule qui grimpe chaque jour le «Rocher sacré» situé dans le centre historique d'Athènes.

Annoncées l'an dernier, ces visites privées du Parthénon et des autres trésors de l'Acropole devaient être lancées initialement le 1er avril, mais le ministère de la Culture avait finalement indiqué à l'AFP que le lancement était repoussé.

Gardiens fâchés

Le syndicat des gardiens des sites archéologiques grecs s'est dit opposé «à la manière dont sont organisées ces visites privées qui s'effectuent sans leur participation», a indiqué à l'AFP sa présidente, Georgia Kondyli.

«On n'a eu aucune information sur l'organisation de ces visites», a-t-elle ajouté.

Classé au patrimoine mondial de l'Unesco, l'Acropole d'Athènes, bâtie au Ve siècle avant J-C, ne cesse de voir sa fréquentation croître en raison notamment des touristes embarqués à bord de navires de croisière.

Elle a enregistré l'an dernier un nombre record de visiteurs, avec près de quatre millions, soit une hausse de plus de 31% en un an, au point que l'Organisme national des ressources archéologiques (ODAP) a dû instaurer des créneaux horaires pour juguler le flot.

L'Acropole d'Athènes est ouverte au public chaque jour de 08h00 à 20h00. Le ticket d'entrée normal coûte 20 euros et combiné à d'autres sites antiques 30 euros.

ATS