La messe est dite L'«évêque bling-bling» escroquait ses fidèles: 9 ans de prison et une amende salée

ATS

18.6.2024 - 06:49

Le chef d'une église de New York, surnommé par la presse «l'évêque bling-bling» en raison de son style tapageur et ses costumes haute couture, a été condamné lundi à neuf ans de prison pour escroquerie visant ses propres paroissiens. Il devra restituer des dizaines de milliers de dollars.

Lamor Whitehead, fondateur et dirigeant de l'église Leaders of Tomorrow International Ministries, s'est fait connaître en juillet 2022 lorsque sa femme et lui s'étaient fait voler des bijoux d'une valeur de plus d'un million de dollars lors d'un sermon retransmis en direct sur Internet.
Lamor Whitehead, fondateur et dirigeant de l'église Leaders of Tomorrow International Ministries, s'est fait connaître en juillet 2022 lorsque sa femme et lui s'étaient fait voler des bijoux d'une valeur de plus d'un million de dollars lors d'un sermon retransmis en direct sur Internet.
KEYSTONE

18.6.2024 - 06:49

Lamor Whitehead, fondateur et dirigeant de l'église Leaders of Tomorrow International Ministries, s'est fait connaître en juillet 2022 lorsque sa femme et lui s'étaient fait voler des bijoux d'une valeur de plus d'un million de dollars lors d'un sermon retransmis en direct sur Internet.

Ce chef religieux de 45 ans se dit proche du maire de New York Eric Adams, d'hommes affaires et d'artistes de la scène hip-hop. A l'issue de son procès en mars, un jury populaire l'avait reconnu coupable de fraude électronique, tentative de fraude électronique, tentative d'extorsion et mensonge à des agents fédéraux. Lundi, un tribunal new-yorkais l'a condamné à neuf ans de prison.

Déjà condamné

Lamor Whitehead devra également restituer 85'000 dollars aux victimes et payer une amende de 95'000 dollars, ainsi que passer trois années supplémentaires en liberté surveillée à sa sortie de prison.

Selon l'accusation, il a notamment incité l'une de ses paroissiennes à investir environ 90'000 dollars de son épargne-retraite, assurant que cette somme était destinée à l'achat d'une maison. Mais il s'en est servi pour acheter divers objets de luxe et maintenir son train de vie.

Ce n'est pas la première fois que Lamor Whitehead a des démêlés avec la justice. En 2008, avant d'avoir fondé son église, il a été reconnu coupable de plusieurs chefs d'accusation, dont usurpation d'identité, pour lesquels il a passé cinq ans derrière les barreaux, selon les médias américains.

ATS