France

La chaleur va s'accentuer, des pointes à «42°/43°C»

olpe

18.6.2022 - 12:24

Un homme se baigne à l'aube dans le lac Miribel, près de Lyon. La France vit des pics de chaleur samedi.
ATS

La France, placée aux deux tiers en vigilance canicule rouge ou orange à cause d'une vague de chaleur intense et d'une précocité inédite, doit connaître samedi des «pointes voisines de 42°/43°C» et de possibles records absolus de température, selon Météo-France.

olpe

18.6.2022 - 12:24

Onze départements, dans un quart sud-ouest allant des Pyrénées-Atlantiques à la Vendée, restent en vigilance rouge alors que Tarn, Tarn-et-Garonne et Haute-Garonne ont été rétrogradés samedi matin en orange, une vigilance qui concerne désormais au total 58 départements.

Près des trois quarts de la population, soit 45 millions de personnes, demeurent touchés par ces niveaux d'alerte.

Selon Météo-France, la chaleur «va encore s'accentuer depuis l'ouest des Pyrénées en direction du nord-est du pays» et «des pointes voisines de 42°/43°C sont même possibles localement sur le sud Aquitaine», impliquant que des records absolus de températures soient alors battus.

Les 42°C ont déjà été atteints vendredi dans plusieurs secteurs, notamment en Occitanie, et des records mensuels pour juin ont été battus dans au moins une dizaine de communes, comme à Saintes (Charente-Maritime) avec 40,2°, où le précédent record tenait depuis 72 ans.

Pour faire face à cette «situation réellement exceptionnelle» selon Météo-France, de nombreux évènements festifs, sportifs et culturels ont été annulés dans les départements classés rouge ou orange.

A Lourdes (Hautes-Pyrénées), le pèlerinage des anciens combattants prévu à l'occasion de l'anniversaire de l'appel du 18 juin 1940 du général de Gaulle n'aura pas lieu. A Bordeaux, la cérémonie de commémoration a été décalée à dimanche, conformément à une décision préfectorale, et à Niort elle s'est tenue dès 08H30, selon la mairie.

A Troyes, le département de l'Aube étant placé en orange, la manifestation «Sportez-vous bien» qui devait permettre à la population de tester de nombreuses activités sportives dans le centre, a été annulée.

Feux de récolte

La vague de chaleur a des conséquences sur les personnes sans abri qui souffrent des dangers de la déshydratation. A Toulouse, la Croix-Rouge organise des maraudes pour leur distribuer de l'eau fraîche.

Dans ses serres de tomates, la température peut atteindre 55°C.

Dans certains départements, les feux de récolte se multiplient: 20 hectares de champs sont partis en fumée vendredi en Indre-et-Loire et 32 hectares dans les Deux-Sèvres où une quinzaine de feux ont nécessité l'intervention de 241 pompiers. La Charente et la Creuse ont également été touchées.

Plusieurs préfectures ont par ailleurs pris des arrêtés d'interdiction d'utilisation de feux d'artifice.

Avec la chaleur, les concentrations d'ozone dans l'air sont en nette augmentation sur une grande partie de la France, selon Prev'Air, qui prévoit qu'elles restent élevées «dans les jours à venir».

olpe