La Fête du Slip dévoile son programme pour l'Ascension

sj, ats

4.5.2021 - 18:03

La Fête du Slip à Lausanne en est à sa 9e édition. Ici celle de 2018 (archives).
ATS

La 9e édition de La Fête du Slip aura lieu du 13 au 16 mai à Lausanne. Les organisateurs de la manifestation consacrée à la diversité sexuelle ont dévoilé mardi le programme pour cette année. Tête d’affiche, l'artiste américano-taïwanaise Shu Lea Cheang présentera une masterclass, une conférence en ligne ainsi qu'une installation immersive et une rétrospective de ses films.

sj, ats

4.5.2021 - 18:03

Contraintes sanitaires obligent, la Fête du Slip 2021 se resserre sur son bastion lausannois, le quartier de Sévelin. Elle restera extrêmement transformée par ces restrictions, comme en témoigne la disparition de la traditionnelle fête des Préliminaires et de toutes les soirées festives et nocturnes habituelles.

Le documentaire brésilien Para Onde Voam as Feiticeiras (Les Sorcières de l'Asphalte) ouvrira officiellement la manifestation, ont indiqué les organisateurs dans un communiqué.

Le film «emmène le spectateur à l'autre bout de la planète, dans le 'Sud', dans les rues de São Paulo où un collectif d'artistes queer thématise les questions de genre, de classe et les questions décoloniales d'une manière différente et complémentaire à la façon dont sont abordées ces questions dans le 'Nord'», écrivent-ils.

Exposition pluridisciplinaire sur le genre

L'artiste pluridisciplinaire Shu Lea Cheang, invitée d'honneur de cette édition, emportera le public «dans un futur où virus organiques et numériques s'entremêlent et reconfigurent les résistances identitaires et sexuelles».

Sa masterclass sera réservée aux étudiants de l'Ecole cantonale d'art de Lausanne (ECAL). Une conférence en ligne sera donnée dans le cadre de l'Université de Lausanne (UNIL).

Une exposition pluridisciplinaire sur le genre et le graphisme aura lieu au Musée de design et d'arts appliqués contemporains (mudac) dans le cadre du festival et fera l'objet pour la première fois d'un programme de médiation scolaire, ont aussi annoncé les organisateurs.

«Subversi·ive·s – graphisme, genre et pouvoir» s'adressera donc aussi à un jeune public avec des visites spécialement organisées pour les élèves des classes de la région, du 10 au 12 mai 2021. Le festival proposera des outils pédagogiques aux enseignants afin de thématiser ces questions d'actualité avec les élèves, précisent les organisateurs.

Cette édition sera en outre la dernière sous la direction de Stéphane Morey, qui a cofondé le festival et l'a dirigé depuis, d'abord en duo avec Viviane Morey durant huit ans, puis seul après le retrait de la cofondatrice de la direction opérationnelle début 2020. Valentina D'Avenia sera la nouvelle directrice dès la 10e édition.

www.lafeteduslip.ch