Injection létale La Floride exécute son premier condamné à mort depuis 3 ans

ATS

25.2.2023 - 01:43

Un Américain, condamné à mort pour un meurtre perpétré en 1990, alors qu'il était en cavale pour un précédent homicide, a été exécuté jeudi en Floride selon les autorités. Il s'agit de la première exécution depuis plus de trois ans dans cet Etat américain.

Le condamné a été tué par injection létale jeudi soir (archives).
Le condamné a été tué par injection létale jeudi soir (archives).
ATS

ATS

25.2.2023 - 01:43

L'homme, tué par injection létale jeudi soir, avait tué une femme sur un parking de la capitale de l'Etat, Tallahassee, alors qu'il était un prisonnier en fuite, condamné à perpétuité pour un meurtre de policier en 1979, quand il avait 15 ans, selon la presse locale.

L'accusé était dans le couloir de la mort depuis 32 ans, relève le journal Tallahassee Democrat. La cour suprême des Etats-Unis lui a refusé une requête de dernière minute. La famille de la victime de 1990, présente sur place, a remercié le gouverneur Ron DeSantis d'avoir approuvé cette exécution.

«DeSantis a fait bien pire»

Le jour où M. DeSantis a signé cet arrêté, souligne le Tallahassee Democrat, l'homme politique très conservateur a également avancé l'idée de faciliter les condamnations à mort en réduisant le seuil du nombre de voix nécessaires, au sein d'un jury criminel, pour condamner un accusé à mort.

L'accusé a, dans ses derniers mots, attaqué le gouverneur, étoile montante de la droite dure qui flirte ouvertement avec une candidature pour la présidentielle en 2024. «Je sais que j'ai fait souffrir des gens quand j'étais jeune. J'ai vraiment merdé», a-t-il déclaré, selon les propos rapportés par le Tallahassee Democrat. «Mais je sais que Ron DeSantis a fait bien pire. Il a pris beaucoup de choses à beaucoup de gens.»

Le condamné est la septième personne à avoir été exécutée aux Etats-Unis depuis le début de l'année, la 100e en Floride depuis 1976, date de la fin d'un bref moratoire sur la peine de mort aux Etats-Unis.

ATS