Première femme maire La gauche gagne la mairie de Florence devant le candidat de Meloni

ATS

24.6.2024 - 19:12

Sara Funaro est devenue lundi la première femme maire de Florence, bastion de la gauche, après avoir remporté le second tour de scrutin face à un ex-directeur de musée soutenu par la coalition ultraconservatrice au pouvoir. La gauche est également sortie en tête dans une autre grande ville, Bari.

Psychologue, Sara Funaro est la petite-fille de Piero Bargellini, vénéré à Florence, et surnommé le «maire des inondations» pour avoir dirigé les opérations de sauvetage des habitants et des oeuvres d'art lors des inondations catastrophiques de novembre 1966 (archives).
Psychologue, Sara Funaro est la petite-fille de Piero Bargellini, vénéré à Florence, et surnommé le «maire des inondations» pour avoir dirigé les opérations de sauvetage des habitants et des oeuvres d'art lors des inondations catastrophiques de novembre 1966 (archives).
IPA/Fotogramma

24.6.2024 - 19:12

Mme Funaro, 48 ans, candidate du Parti démocrate (PD, centre-gauche), a remporté plus de 60% des voix contre un peu moins de 40% pour Eike Schmidt, 56 ans, historien d'art d'origine allemande qui dirigeait jusqu'à 2023 le prestigieux musée des Offices et dont la candidature avait été soutenue par le parti post-fasciste Fratelli d'Italie (FDI) de la cheffe du gouvernement Giorgia Meloni et ses alliés gouvernementaux.

Les résultats définitifs de ce second tour, qui s'est tenu dimanche et lundi, ont été publiés après la fermeture des bureaux à 15h00 lundi sur le site du ministère.

Petite-fille du «maire des inondations»

Psychologue, Sara Funaro est la petite-fille de Piero Bargellini, vénéré à Florence, berceau de la Renaissance, et surnommé le «maire des inondations» pour avoir dirigé les opérations de sauvetage des habitants et des oeuvres d'art lors des inondations catastrophiques de novembre 1966, qui firent 35 morts dans la ville et sa région.

«Je souhaite dédier cette victoire à une personne qui n'est plus: mon grand-père Piero Bargellini», a-t-elle réagi à chaud, selon les médias.

Mme Funaro était membre depuis 2014 du conseil municipal du maire sortant Dario Nardella, où elle était chargée de l'aide sociale, des soins de santé, de l'immigration et de l'enseignement.

La gauche également en tête à Bari

Au cours de ses huit années à la tête des Offices, l'un des plus grands musées du monde, M. Schmidt, naturalisé italien en décembre, a obtenu une augmentation spectaculaire du nombre de visiteurs et des recettes, tout en accroissant les espaces d'exposition et en développant les collections.

En décembre, il a été nommé directeur du musée de Capodimonte à Naples.

La gauche a par ailleurs conservé une autre grande ville, Bari, dans les Pouilles (sud). Son candidat, Vito Leccese, a obtenu légèrement plus de 70% des voix contre un peu moins de 30% à son adversaire, Fabio Romito.

ATS