Affaire Epstein

Le tribunal qui a jugé Maxwell veut entendre un juré mis en cause

ATS

26.2.2022 - 05:05

La juge en charge du cas Ghislaine Maxwell a ordonné jeudi l'audition d'un des jurés qui l'a jugée coupable de trafic sexuel, parce qu'il n'avait pas révélé avoir été victime de violences sexuelles. Elle a cependant rejeté la demande d'organiser un nouveau procès.

Ghislaine Maxwell, à droite sur le cliché, a été reconnue coupable de cinq des six chefs d'accusation qui pesaient sur elle, dont le plus grave, celui de trafic sexuel (archives).
ATS

ATS

26.2.2022 - 05:05

La défense de l'ancienne figure de la jet-set internationale a demandé un nouveau procès après que ce juré a déclaré dans les médias qu'il avait convoqué ses souvenirs de victime durant les délibérations pour éclairer le reste du jury.

Le tribunal fédéral de Manhattan a pris l'incident au sérieux, car le juré, un homme de 35 ans, a aussi expliqué ne pas bien se souvenir s'il avait révélé cette information sur son passé durant le processus de sélection des membres du jury. Or, selon un document versé au dossier jeudi, il a coché la case «non» en réponse à une question sur ce point, dans le questionnaire qui lui était soumis avant le procès.

Audition le 8 mars

Dans sa décision, la juge précise que le problème ne vient pas du fait «qu'une personne ayant des antécédents de victime d'abus sexuels ait pu faire partie du jury», mais que l'information n'ait pas été révélée, empêchant «que tout parti pris potentiel puisse être exploré», notamment par la défense.

La juge a rejeté à ce stade la demande de la défense d'organiser un nouveau procès, mais elle a ordonné l'audition sous serment de ce juré le 8 mars.

Un mois après le début du procès devant le tribunal fédéral de Manhattan, le jury avait déclaré le 29 décembre dernier Ghislaine Maxwell, 60 ans, coupable de cinq des six chefs d'accusation qui pesaient sur elle, dont le plus grave, celui de trafic sexuel avec son ancien compagnon, le financier Jeffrey Epstein, mort en prison en 2019.

Plus de vingt ans après certains faits, quatre victimes du système d'exploitation sexuelle de jeunes filles mineures mis en place par Jeffrey Epstein, avaient témoigné du rôle joué par Ghislaine Maxwell pour les recruter. Ghislaine Maxwell, qui risque des dizaines d'années de prison, connaîtra sa peine après une audience fixée le 28 juin.

ATS