Espagne

Les incendies gagnent du terrain

ATS

18.6.2022 - 15:23

Cette série d'incendies survient alors que l'Espagne est confrontée depuis une semaine à une vague de chaleur extrême et inhabituelle à cette époque de l'année, considérée par les scientifiques comme une conséquence du basculement climatique.
ATS

Les services de secours continuaient samedi de lutter contre des incendies en Espagne. L'un a déjà ravagé 20'000 hectares de terrain dans le nord-ouest du pays, au dernier jour d'une vague de chaleur extrême et inhabituellement précoce.

ATS

18.6.2022 - 15:23

Le plus important de ces feux de forêt a obligé les autorités à évacuer 14 villages, regroupant plusieurs centaines d'habitants, dans la Sierra de la Culebra, un massif montagneux de la région de Castille-et-Léon, près de la frontière avec le Portugal.

D'après les autorités régionales, une partie d'entre eux ont pu regagner leur domicile samedi matin, les flammes s'étant éloignées des habitations concernées.

Mais le feu «reste actif», a souligné le gouvernement de Castille-et-Léon, en évoquant des conditions météorologiques «défavorables», avec un vent sec et des températures élevées. Au total, près de «19'765 hectares ont brûlé» dans cet incendie géant, a-t-il précisé.

Autres feux

Les pompiers espagnols continuaient par ailleurs de lutter contre d'autres incendies à Caudiel, dans la région de Valence (sud-est), ou à Artesa de Segre, en Catalogne (nord-est), où un incendie en cours depuis mercredi a déjà ravagé 1600 hectares de terrain.

D'autres feux étaient en revanche sous contrôle, notamment dans la vallée d'Iruelas, près d'Avila (ouest), et dans la région de Tolède (centre), où près de 900 hectares de terrain ont brûlé à proximité du parc d'attraction du Puy du Fou.

En raison de cet incendie, près de 3000 personnes avaient dû être évacuées vendredi de ce parc à thème historique, filiale du Puy du Fou français, inauguré en mars 2021. L'incendie ayant été maîtrisé, «le parc a rouvert ses portes» samedi, a précisé la direction à l'AFP.

Chaleur extrême

Cette série d'incendies survient alors que l'Espagne est confrontée depuis une semaine à une vague de chaleur extrême et inhabituelle à cette époque de l'année, considérée par les scientifiques comme une conséquence du basculement climatique.

Selon l'Agence météorologique espagnole (Aemet), des températures très élevées étaient encore attendues samedi, notamment à Tolède (41°C), et dans la vallée de l'Ebre, au pieds des Pyrénées, avec des pointes à 42°C, voire 43°C, attendues à Saragosse.

Cette canicule, qui touche également la France et l'Italie, devrait prendre fin dimanche, grâce à une masse d'air plus froid venant de l'ouest, selon l'Aemet

L'Espagne, qui a connu cette année son mois de mai le plus chaud depuis le début du siècle selon l'agence météorologique, a déjà traversé quatre épisodes de températures extrêmes sur les dix derniers mois, en incluant la vague de chaleur actuelle.

ATS