Les repas de famille, d'accord, mais pas les manifestations

ats

9.12.2021 - 08:05

Une majorité de scientifiques est prête à partager un repas de famille intergénérationnel pour les fêtes, selon un sondage publié jeudi par Le Temps. En revanche, pas question de se rendre à un match de hockey ou un concert en intérieur ni de prendre l'avion.

ats

9.12.2021 - 08:05

Sur la trentaine d'experts interrogés, un peu plus de la moitié (56%) se disent prêts à partager un repas intergénérationnel en décembre. (image d'illustration)
Série Netflix «Home for Christmas»/Création: Per-Olav Sørensen

Sur la trentaine d'experts interrogés, un peu plus de la moitié (56%) se disent prêts à partager un repas intergénérationnel en décembre. Cette proportion monte à 77% si aucun convive n'est à risque et à 86% si tous les convives sont vaccinés ou guéris depuis moins de six mois. À noter que pour cette dernière option, 21% conditionnent leur «oui» à la vérification du certificat covid.

Une large majorité (76%) est également prête à se rendre dans un bar ou un restaurant avec certificat covid et masque. Ils refusent en revanche dans la même proportion de prendre part à une fête de fin d'année au travail avec plusieurs dizaines de convives. Pas question non plus d'assister à un match de hockey ou à un concert en intérieur (79%), ni de partir en vacances en avion (68%).

Si les scientifiques ne sont pas prêts à se rendre dans un fitness (65% de non), ils se montrent en revanche enthousiastes face au ski et aux autres activités de montagne (88% de oui, dont 29% conditionnés au port du masque).

Pour réaliser ce sondage, Le Temps a interrogé 34 épidémiologistes, virologues, infectiologues et spécialistes de la santé publique entre le 2 et le 5 décembre.

ats