Espoir toujours là Les secouristes suisses sont toujours en action

trm, ats

11.2.2023 - 10:50

Cinq jours après le tremblement de terre dévastateur entre la Turquie et la Syrie, le transfert des équipes suisses de chiens de sauvetage aux équipes nouvellement arrivées d'autres pays est en cours. Il s'agit maintenant de planifier le retour.

Cinq jours après le séisme, les secouristes suisses ne perdent pas espoir de retrouver des survivants, "mais le temps passe", souligne une porte-parole.
Cinq jours après le séisme, les secouristes suisses ne perdent pas espoir de retrouver des survivants, "mais le temps passe", souligne une porte-parole.
ATS

trm, ats

11.2.2023 - 10:50

Les équipes de sauvetage suisses sont intervenues très rapidement. Les hommes et les chiens des équipes de recherche ont donné le meilleur d'eux-mêmes et sont maintenant épuisés, a expliqué samedi à Keystone-ATS la porte-parole de Redog Linda Hornisberger. Outre le transfert aux équipes fraîchement arrivées, l'évaluation des besoins est en cours. Il serait raisonnable de faire appel à de nouveaux secouristes et à de nouveaux chiens.

Les secouristes n'ont pas abandonné l'espoir de retrouver des personnes vivantes, mais «le temps passe», ajoute Linda Hornisberger. Il appartient au gouvernement turc d'annoncer la fin de la phase de recherches. D'autres besoins passent ensuite au premier plan, par exemple une aide médicale supplémentaire ou l'évaluation de l'état des bâtiments. C'est une phase qui attire moins l'attention.

Pour Redog, il est important que les équipes rentrent saines et sauves. Le retour en Suisse est prévu avec la Chaîne suisse de sauvetage, qui intervient dans la province de Hatay, au sud de la Turquie.

La date de retour des 87 secouristes n'est pas encore fixée, a précisé Valentin Clivaz, porte-parole du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE). L'intervention était prévue pour durer jusqu'à dix jours.

Au total, la Chaîne suisse de sauvetage a pu jusqu'à présent, avec l'aide de huit chiens de Redog, dégager vivantes onze personnes ensevelies, dont deux nouveau-nés. Six autres chiens Redog et dix personnes ont aidé, avec l'organisation de sauvetage turque GEA, à dégager 31 personnes.

Samedi matin, la Chaîne du Bonheur avait reçu des promesses de dons pour 13'035'332 francs pour les victimes du tremblement de terre. La fondation qualifie d'impressionnante la «vague de solidarité et de sympathie» de la part de la population en Suisse.

trm, ats