Parrainage original

«Ma filleule pèse 600 kilos»!

Valérie Passello

23.9.2022

Lancée cette année, l'opération «Ma Reine de l'été» a recueilli un succès retentissant. Le concept: parrainer une vache d'Hérens pendant sa saison à l'alpage, afin de soutenir les éleveurs et d'en savoir plus sur ces bovins particuliers. L'un des 105 parrains de la première heure témoigne.

Patrice Nuttin a choisi de parrainer Panama, une vache d'Hérens tirant sur le roux et pas toute jeune, «car on a tendance à oublier les animaux qui prennent de l'âge», déclare-t-il.
Patrice Nuttin a choisi de parrainer Panama, une vache d'Hérens tirant sur le roux et pas toute jeune, «car on a tendance à oublier les animaux qui prennent de l'âge», déclare-t-il.
mareine.ch

Valérie Passello

23.9.2022

Grand amateur de vaches, Patrice Nuttin n'a pas hésité longtemps après avoir découvert l'opération «Ma Reine de l'été» en lisant son journal. Il s'est rendu de suite sur le site mareine.ch pour choisir une filleule parmi les 105 vaches d'Hérens à parrainer pour l'été 2022 à l'alpage de Tracuit, à Vercorin en Valais.

«Je me suis dit que c'était un joli coup de pouce à donner aux paysans», déclare cet enseignant qui travaille dans le canton de Vaud. Son choix s'est d'abord porté sur une reine baptisée Brunette. Pourquoi? «C'était la plus vieille de la liste, elle avait une dizaine d'années. J'y suis sensible, car je trouve qu'on a tendance à oublier les animaux qui prennent de l'âge». La couleur particulière du bovin a fini de le convaincre. 

Mauvaise surprise toutefois au moment de recevoir la liste des participantes à l'inalpe: Brunette n'y figurait pas. «Je les ai contactés et ils m'ont informé qu'elle était malheureusement morte. Mais ils m'ont proposé de parrainer une autre vache», raconte Patrice Nuttin.« Alors j'ai choisi Panama, qui est aussi assez vieille et rousse!»

Comme l'indique sa carte d'identité sur le site, du haut de ses 8 ans, sa filleule pèse pas moins de 600 kilos! 

Un été «vachement réussi»

Le succès a été rapide et même inespéré pour l'opération «Ma Reine de l'été». En une semaine, toutes les vaches de l'alpage avaient été «adoptées». L'action, développée par Samuel, Thierry et Debora, trois étudiants de la HES-SO Valais-Wallis, poursuivait plusieurs objectifs. Valoriser le travail des éleveurs de vaches de la race d’Hérens ainsi que la production laitière et rapprocher l’agriculture des citoyens.

Les parrains, eux, recevaient un certificat et une photo de la vache parrainée, un fromage AOP Orzival et la possibilité de participer à trois événements afin de rencontrer leur élue. Samuel, l'un des initiateurs du projet, remarque:« Nous étions contents de voir que beaucoup de donateurs venaient des cantons de Vaud et de Genève. C'est une bonne façon de faire connaître la race d'Hérens en-dehors des frontières valaisannes».

Patrice Nuttin, lui, n'a pas encore pu rencontrer Panama, mais il le regrette: «J'aimerais bien la voir au moins une fois. Je vais peut-être demander à son éleveur si je peux lui rendre visite. De toute façon, je vais continuer à la parrainer».

600 filleules en 2023

Une vingtaine d’éleveurs et d’éleveuses bénéficieront du soutien des donateurs de 2022, en se partageant un montant de 10'000 frs. La même somme ira à la fromagerie partenaire d'Orzival. La coopération avec cet alpage voisin a d’ailleurs permis de distribuer environ 500kg de fromage, indiquent les organisateurs.

Fort du succès rencontré, les trois étudiants remettent le couvert l'an prochain : «De nouveaux alpages partenaires en Valais et quelques nouveautés viendront compléter l’offre. L’objectif est d’avoir 600 belles de l’alpage à parrainer», annoncent-ils.

Il est déjà possible de «pré-réserver» une reine via le site pour l'estivage 2023, même si les parrainages ne sont pas encore officiellement ouverts.