Manche: 71 migrants secourus au large des côtes françaises

ATS

26.10.2021 - 23:12

Une septantaine de migrants qui tentaient de rejoindre l'Angleterre à bord d'embarcations de fortune ont été secourus en mer du Nord au large, lors de deux opérations dans la nuit de lundi à mardi, ont annoncé les autorités françaises.

A migrant who was aboard a precarious rubber boat with others jumps to the water as they are rescued by a team of the Sea Watch-3, around 35 miles away from Libya, in Libyan SAR zone, Monday, Oct. 18, 2021. (AP Photo/Valeria Mongelli)
Image d'illustration 
KEYSTONE/AP Photo/Valeria Mongelli

ATS

26.10.2021 - 23:12

Une première embarcation a d'abord été signalée «en difficulté dans le chenal de Dunkerque» avec 38 migrants à son bord. Tous ont été récupérés par un remorqueur d'intervention, d'assistance et de sauvetage, explique dans un communiqué la préfecture maritime française de la Manche et de la mer du Nord.

Alors que le remorqueur se dirigeait vers le port de Dunkerque, il a été engagé sur une deuxième opération, afin de porter secours à 33 autres naufragés. Tous sains et saufs, ils ont été confiés à la police aux frontières.

Dans la journée de samedi, 39 migrants avaient été secourus au large du Pas-de-Calais. Six d'entre eux, tombés à la mer, avaient dû être hélitreuillés et évacués vers l'hôpital de Boulogne-sur-mer.

Depuis fin 2018, les traversées illégales de la Manche par des migrants cherchant à gagner le Royaume-Uni se multiplient malgré les mises en garde répétées des autorités qui soulignent le danger lié à la densité du trafic, aux forts courants et à la basse température de l'eau.

Selon le préfet maritime Philippe Dutrieux, quelque 15'400 migrants ont tenté la traversée entre le 1er janvier et le 31 août, dont 3500 ont été «récupérés en difficulté» dans le détroit et ramenés sur les côtes françaises. En 2020, les traversées et tentatives de traversées avaient concerné quelque 9500 personnes, contre 2300 en 2019 et 600 en 2018.

ATS