Hong Kong Manif à l'ouverture du procès de militants pro-démocratie

ATS

6.2.2023 - 03:57

Un petit groupe de manifestants s'est rassemblé devant le tribunal de Hong Kong où s'est ouvert lundi le procès-fleuve de 47 figures pro-démocratie, ont constaté des journalistes de l'AFP. Tous encourent des peines allant jusqu'à la prison à vie.

Le juriste Benny Tai, éminente figure pro-démocratie, fait partie des 47 accusés (archives).
Le juriste Benny Tai, éminente figure pro-démocratie, fait partie des 47 accusés (archives).
ATS

ATS

6.2.2023 - 03:57

«La répression est éhontée», peut-on lire sur une banderole déployée par deux manifestants, qui ont scandé: «Libérez immédiatement tous les prisonniers politiques». Un autre manifestant a été aperçu le poing levé en signe de solidarité avec les accusés. Un grand nombre de policiers ont été déployés à proximité.

Il s'agit du plus important procès à ce jour en vertu de la loi sur la sécurité nationale, imposée par Pékin en 2020 et destinée à briser toute dissidence, à l'instar de la législation en Chine continentale.

Parmi les 47 accusés figurent des militants pro-démocratie éminents comme le juriste Benny Tai et d'anciens députés. Tous encourent des peines allant jusqu'à la prison à vie s'ils sont reconnus coupables de «complot en vue de commettre un acte de subversion».

Le procès est prévu pour durer plusieurs mois. Leurs partisans, comme leurs opposants, ont fait la queue devant le tribunal, certains pendant la nuit, dans l'espoir d'assister au début du procès.

ATS