Violences liées au genre Nathalie Fontanet veut plus de moyens pour lutter contre ce fléau

tb, ats

18.11.2022 - 13:23

Il reste encore beaucoup de travail à accomplir en matière de lutte contre les violences à l'égard des femmes, constate la conseillère d'Etat genevoise Nathalie Fontanet (archives).
Il reste encore beaucoup de travail à accomplir en matière de lutte contre les violences à l'égard des femmes, constate la conseillère d'Etat genevoise Nathalie Fontanet (archives).
ATS

A Genève, la conseillère d'Etat Nathalie Fontanet veut renforcer le plan d'action en matière de lutte contre les violences à l'égard des femmes. Les quelque 4,8 millions de francs de subventions pérennes accordées par le canton pour cette politique ne sont pas suffisants, constate la cheffe du département des finances et des ressources humaines (DF).

tb, ats

18.11.2022 - 13:23

A l'heure de tirer le bilan de la législature 2018-2023 sur ce plan de lutte, Nathalie Fontanet met en évidence un chiffre: une violence sur deux commises dans le canton est une violence domestique. Face à cette inquiétante proportion, «il est essentiel de continuer à agir», a relevé vendredi devant la presse la cheffe du DF.

Le Conseil d'Etat a fait de la lutte contre les violences envers les femmes une priorité. La magistrate a rappelé les principales mesures mises en place pendant ces cinq dernières années. Parmi celles-ci: la création d'une ligne téléphonique accessible en tout temps (0840 110 110).

Genève est le seul canton à disposer d'un tel dispositif d'écoute anonyme et d'orientation, selon Mme Fontanet. Des discussions sont en cours pour mettre en place une telle ligne au niveau fédéral, a-t-elle précisé. En 2021, la ligne genevoise a répondu à 277 appels, provenant en grande partie de victimes (51%), de témoins (27%) et de quelques auteurs de violences (2%).

Accompagnement social

De vastes campagnes de prévention, qui sont visibles dans les transports publics, seront étendues aux bureaux de poste. Le canton a aussi mis en place un programme de prévention du harcèlement sexuel au travail, une formation en ligne obligatoire pour tout le personnel de l'Etat. Ce module a été mis à disposition des entreprises. Au total, 56 PME ont été accompagnées dans ce processus.

La sensibilisation a aussi été renforcée au sein de la police genevoise par le biais de formations continues sur le sujet. L'Etat finance également une démarche de labellisation des lieux de fête et de nuit et soutient un projet de formation et de sensibilisation du personnel des maisons de quartier.

Nathalie Fontanet a relevé la mise en place en collaboration avec le Foyer Arabelle d'une nouvelle prestation d'accompagnement social pour les victimes de violences domestiques hébergées temporairement à l'hôtel ou chez des proches. Ce service, qui fonctionne bien, sera pérennisé, a assuré la conseillère d'Etat.

Des logements-relais

Le Conseil d'Etat va aussi soutenir la création de dix logements-relais supplémentaires pour les femmes victimes de violences. Ces places s'ajouteront aux 25 à 35 places qui existent déjà. Ces appartements-relais complètent les places à disposition dans les différents foyers du canton.

tb, ats