Magique

Nous avons trouvé la grotte où se cache le père Noël! 

Valérie Passello

10.12.2021

Avec son traîneau, il survole le Marché de Noël de Montreux plusieurs fois par jour jusqu'au 24 décembre. Mais où le père Noël peut-il bien se cacher lorsque ses rennes retournent à l'écurie? La Rédaction de Blue News mène l'enquête.

Nous avons trouvé la grotte où se cache le père Noël!

Nous avons trouvé la grotte où se cache le père Noël!

Avec son traîneau, il survole le Marché de Noël de Montreux plusieurs fois par jour jusqu'au 24 décembre. Mais où le père Noël peut-il bien se cacher lorsque ses rennes retournent à l'écurie? La Rédaction de Blue News mène l'enquête.

09.12.2021

Valérie Passello

10.12.2021

Oui, la résidence principale du père Noël est bien située en Laponie. Mais avant les fêtes, on raconte que le grand bonhomme à barbe blanche séjourne dans une grotte, quelque part dans la montagne, sur les hauts de Montreux. Il fallait en avoir le coeur net. 

Sur le quai de la gare, le train attend les petites frimousses. Des bonnets de toutes les couleurs, avec deux pompons pour la plupart -c'est sûrement la mode cette année- se précipitent dans les wagons. Les parents, tout aussi emmitouflés que leur progéniture, gèrent l'excitation ambiante avec plus ou moins de succès. 

Attention, ce n'est pas un train comme les autres. Celui-là, il part pour une contrée magique. Là-haut, aux Rochers-de-Naye, dans un décor féérique, les yeux des petits visiteurs devraient bientôt briller de mille étoiles. Terminus: la maison du père Noël. 

Alors que la buée s'accumule sur les vitres, on admire au passage le paysage grandiose traversé par le train à crémaillère au fil de la montée. Puis, les oreilles un peu bouchées par l'altitude, tout le monde descend!

«Ils sont toujours contents de me voir»... 

À peine arrivé sur le quai balayé par le vent et la neige, un petit garçon s'impatiente: «Ben alors, il est où le père Noël?». Il va encore falloir attendre un peu. Le temps de fouler un tapis rouge qui mène dans une longue galerie illuminée et richement décorée. 

Puis, après avoir croisé une joyeuse troupe d'ours polaires, des pingouins, des bonshommes de neige et quelques créatures fantastiques, c'est enfin le grand moment!

C'est bien là que se cache père Noël, tout affairé à son bureau. «Avec les enfants, nous parlons de tout et de rien. Ils veulent surtout savoir s'ils auront des cadeaux sous le sapin! En général, ils sont toujours contents de me voir», relève-t-il. Il livre au passage quelques-uns de ses secrets (voir l'interview en vidéo), sur la manière dont il passe dans les cheminées ou sur l'entraînement de ses rennes, puis le voilà qui se presse pour accueillir les bambins. 

Le premier de la file, un grand garçon timide, préfère manifestement se cacher sous son bonnet rouge plutôt que de converser avec l'imposant barbu. Raté. Il reviendra plus tard, promet sa maman. En pleurs dans les bras de ses parents, une petite visiteuse à couettes semble soit effrayée, soit submergée par l'émotion. Pas toujours facile pour le lutin photographe d'immortaliser la rencontre avec le père Noël... D'autres, un peu plus dégourdis, quoique visiblement impressionnés, défilent à leur tour, échangeant quelques mots avec la star du lieu. 

Des cadeaux et plein de sourires

Heureusement, afin de rendre l'expérience inoubliable pour les enfants, le père Noël peut compter sur ses elfes pour l'assister dans ses tâches. À l'entrée, l'un d'entre eux détend l'atmosphère avec «Toudou» la marionnette. Plus loin, dans le bureau, un autre  distribue cadeaux, pommes et mandarines. 

Désormais familiarisés avec cet environnement magique, les bouts de chou se laissent aller à la fête. Et l'étincelle qui luit dans leur regard est «la plus belle récompense» de toute l'équipe, confie le chef des lutins, qui a passé trois semaines entières à aménager le lieu avec son épouse. Ils ont soigné chaque détail, comme ils le font depuis bientôt vingt ans.

Après cette parenthèse enchantée, les visiteurs retournent en gare pour redescendre vers le «vrai» monde. Il tiennent fièrement leur cadeau d'une main et un diplôme de l'autre. Le document atteste qu'ils ont bien été sages cette année. Ouf, il y aura bien des cadeaux sous le sapin! Un nouveau train rempli de petits curieux s'aventure déjà dans la montagne pour venir à la rencontre du père Noël.