2e jour du procès

Ça chauffe à nouveau entre les motards à Berne

hn, ats

31.5.2022 - 10:14

Des échauffourées ont à nouveau éclaté mardi entre sympathisants des Bandidos et des Hells Angels au 2e jour du procès à Berne de 22 membres de ces deux bandes rivales de motards. La police s'est interposée pour éviter que la situation ne dégénère.

Mitglieder der Hells Angels stehen vor dem Gerichtsgebaeude, waehrend dem Prozess um die Auseinandersetzung der Motorradclubs Hells Angels und Bandidos, am Montag, 30. Mai 2022, in Bern. (KEYSTONE/Stringer)
Lundi 30 mai, la police cantonale bernoise a dû intervenir en force en faisant usage de spray au poivre, de balles en caoutchouc et de lances à eau. 
KEYSTONE

hn, ats

31.5.2022 - 10:14

Les incidents ont débuté lorsque les accusés sont entrés dans le bâtiment du tribunal régional Berne-Mittelland. Mais le calme est ensuite revenu, a indiqué une porte-parole de la police à Keystone-ATS. Plusieurs rues jouxtant le tribunal ont été momentanément fermées à titre préventif.

La veille, la police cantonale bernoise avait dû intervenir en force en faisant usage de spray au poivre, de balles en caoutchouc et de lances à eau pour éviter une confrontation directe entre les deux gangs rivaux de motards.

Au total, 22 prévenus issus des deux clans doivent répondre de rixe et, pour deux d'entre eux, de tentatives d'homicide, éventuellement de lésions corporelles graves. La première journée d'audience a été marquée par le mutisme des deux principaux accusés sur les affrontements qui s'étaient déroulés en mai 2019 à Belp (BE).

hn, ats