Le mercure grimpe

Pics de chaleur dans le Massif central et les Alpes françaises

ATS

23.5.2022 - 07:38

De nouveaux records de chaleur pour le mois de mai ont été enregistrés dimanche en France, notamment dans le Massif central et les Alpes, selon Météo-France. Plusieurs marques avaient déjà été battues la veille.

A woman protecting herself with an umbrella from sun walks with a boyfriend at the bank of the Geneva lake during a hot summer day, in Geneva, Switzerland, Saturday, July 20, 2019. (KEYSTONE/Salvatore Di Nolfi)
La France connaît une chaleur inhabituelle depuis plus d'un mois. Elle a battu un record de période de chaleur au printemps avec 40 jours consécutifs au-dessus des normales saisonnières. (image d'illustration)
KEYSTONE

ATS

23.5.2022 - 07:38

«Avec 25,7 degrés Celsius cet après-midi, la station de Superbesse (Puy-de-Dôme), ouverte en 1976, améliore [...] son record mensuel, établi hier», a indiqué dimanche Météo-France.

Des records ont également été atteints en Isère à Grenoble (31,4 degrés), à L'Alpe d'Huez (24,1 degrés) ou encore Villard-de-Lans (29,7 degrés), de même que dans des stations météorologiques de Vendée, du Lot, de la Drôme et des Hautes-Alpes.

Le record absolu de température diurne en France pour un mois de mai n'a en revanche pas été battu. Il avait été établi à Dax (Landes) avec 36,2 degrés le 30 mai 1996.

La France connaît une chaleur inhabituelle depuis plus d'un mois. Elle a battu un record de période de chaleur au printemps avec 40 jours consécutifs au-dessus des normales saisonnières, selon un bilan datant de samedi.

Avec le dérèglement climatique de la planète, les périodes de chaleur sont amenées à devenir plus fréquentes et tendent à s'installer plus tôt au printemps. Les pics s'observent non seulement au plus chaud de la journée, mais aussi au plus bas.

ATS