Tradition bien ancrée Saint Nicolas attire plus de 30'000 personnes à Fribourg

lp, ats

2.12.2023 - 20:35

Plus de 30'000 personnes ont célébré, samedi à Fribourg, Saint Nicolas et son cortège. Dans son discours, prononcé depuis la terrasse de la cathédrale, l'évêque de Myre a délivré un message de paix et évoqué des sujets de l'actualité locale, suisse et internationale.

Le cortège, que Saint Nicolas a accompli avec son âne Balou depuis le Collège St-Michel, a consisté en un parcours d'une heure jusqu'à la cathédrale, avec la distribution de pains d'épice à la foule.
Le cortège, que Saint Nicolas a accompli avec son âne Balou depuis le Collège St-Michel, a consisté en un parcours d'une heure jusqu'à la cathédrale, avec la distribution de pains d'épice à la foule.
KEYSTONE

lp, ats

2.12.2023 - 20:35

«Mes chers enfants, quelle joie de vous revoir!», a entamé Saint Nicolas en s'adressant à la foule. «Vous me faites bouillonner de joie. Vos sourires et vos frimousses illuminent cette belle nuit de décembre», a-t-il dit, entouré des pères fouettards ainsi que des deux saintes patronnes de la Ville, Sainte Barbe et Sainte Catherine.

20 minutes de discours

Saint Nicolas a commencé son discours de 20 minutes avec un très léger retard. Il a gagné le balcon de la cathédrale Saint-Nicolas, après avoir été accueilli par l'évêque de Lausanne, Genève et Fribourg Charles Morerod. Pour la première fois, le cortège et le discours ont été diffusés en direct à la télévision par la RTS et La Télé.

La partie du public plus éloigné a ainsi pu regarder et écouter le Saint Patron du chef-lieu cantonal sur un écran géant, place de l'Hôtel-de-Ville, sous une petite neige et par une température de -2 degrés. Dans son discours, alternant français et allemand, il a évoqué la limitation de vitesse à 30 km/h en ville de Fribourg.

Climat et conflits

«Je voyage à moins de 30 km/h à dos d'âne», a plaisanté Saint Nicolas, en référence à son fidèle compagnon Balou. Il a encore mentionné le retrait de permis du président du Conseil d'Etat Didier Castella ainsi que la hausse des primes maladie. Au-delà, son discours a intégré l'urgence climatique et les «conflits qui se multiplient».

L'évêque de Myre a parlé de l'Ukraine et du Proche-Orient, en exprimant toutefois sa «foi inébranlable» dans l'être humain. Il a appelé à s'engager pour la paix dans le monde, avec une Suisse neutre qui «doit aussi ouvrir les yeux». Saint-Nicolas a cité encore les sportifs en vue des Jeux olympiques d'été 2024 à Paris.

Distribution de biscômes

Le cortège, que Saint Nicolas a accompli avec Balou depuis le Collège St-Michel, a consisté en un parcours d'une heure jusqu'à la cathédrale, avec la distribution de pains d'épice à la foule. Il a avancé, dans une ambiance bon enfant, au son du Chœur St-Michel, des Marmousets, des Fifres et de la Fanfare du Collège St-Michel.

Cette année, le tracé a été légèrement remanié pour le confort du public. La gratuité des transports publics, en zone 10 et 11 Frimobil, a été très appréciée par la population, a relevé la Ville de Fribourg. En 2022, l'événement avait opéré son grand retour, après deux exercices d'absence, crise du Covid-19 oblige.

Trois jours de festivités

La soirée d'ouverture de vendredi au Temple s'est articulée autour des thèmes de la liberté, de la migration et de l'espoir. Samedi, le marché du Bourg, les» Rendez-vous musicaux», le marché des artisanes et artisans et les diverses animations organisées sur le site du Collège Saint-Michel ont réjoui un public nombreux.

La manifestation doit s'achever dimanche avec la journée des familles, avec en principe sous le soleil revenu. Le public pourra profiter d'un riche programme, dont une fresque participative de 22'000 pièces de Lego, sur le thème de la Saint-Nicolas, et le spectacle «Ramène ta chaussure, on va voyager ensemble» à L'Atelier.

lp, ats