L'Etat sera moins regardant sur les chaufferettes à bois

mf, ats

27.9.2021 - 11:03

Le canton de Genève sera relativement arrangeant, cet hiver, en ce qui concerne l'utilisation de chaufferettes à bois sur les terrasses des établissements publics en raison de la crise sanitaire. Lundi, le département du territoire a annoncé suspendre, à titre exceptionnel, le contrôle de certaines exigences légales.

mf, ats

27.9.2021 - 11:03

Les équipements de chauffage sur les terrasses genevoises ne devront employer que du bois naturel (photo d'illustration)
ATS

«Au vu des difficultés économiques rencontrées par les milieux de la restauration, nous souhaitons privilégier la convivialité et permettre à la population genevoise de profiter plus longtemps des terrasses», a expliqué dans un communiqué le conseiller d'Etat genevois Antonio Hodgers.

Les équipements de chauffage à bois devront cependant respecter les dispositions applications au combustible, avec l'emploi de bois naturel, uniquement. De plus, en cas de pic de pollution aux particules fines, avec atteinte du seuil d'urgence, ces installations «ne pourront être employées».

Le chauffage de terrasses extérieures tombe sous l'appellation de «chauffage d'endroit ouvert». Ce type de chauffage doit se faire entièrement à partir d'énergies renouvelables ou de rejets de chaleur. Diverses solutions existent pour respecter la loi, comme le biogaz, le bioéthanol liquide ou le bois naturel.

mf, ats