Trafic de pass Covid frauduleux: les prévenus restent en détention

tb, ats

15.10.2021 - 17:14

Les quatre personnes arrêtées vendredi dernier à Genève dans le cadre d'une enquête sur un trafic de certificats Covid frauduleux restent en prison. Parmi ces individus figurent des astreints de la Protection civile qui officiaient dans un centre de vaccination.

tb, ats

15.10.2021 - 17:14

Une personne tient dans sa main un smartphone avec l'application Certifact Covid suisse et un certificat light dans un restaurant ce vendredi 10 septembre 2021 a Rances dans le canton de Vaud. Des ce lundi 13 septembre, il faudra montrer le code QR sur l'app ou sur papier du certificat Covid pour se rendre dans un restaurant, au cinema ou encore dans un fitness. (KEYSTONE/Laurent Gillieron)
Les suspects, des trentenaires, auraient écoulé près de 200 faux certificats à 400 francs pièce minimum. (image d'illustration)
KEYSTONE

Sollicité par le Ministère public, le Tribunal des mesures de contrainte a ordonné la détention provisoire de trois prévenus pour une durée de deux mois et d'un prévenu pour une durée d'un mois, indique vendredi le pouvoir judiciaire revenant sur une information de la Tribune de Genève. Cette décision est tombée samedi dernier.

Les suspects, des trentenaires, auraient écoulé près de 200 faux certificats à 400 francs pièce minimum. Les astreints de la PC agissaient avec des rabatteurs chargés de trouver des clients, rassembler les informations et encaisser l'argent. Les acquéreurs de ces certificats frauduleux risquent aussi des poursuites pénales.

tb, ats