Passage à tabac fatal Tyre Nichols: les policiers inculpés plaident non coupable

ATS

17.2.2023 - 16:37

Les cinq policiers inculpés pour meurtre après le passage à tabac fatal en janvier de l'Afro-Américain Tyre Nichols ont plaidé vendredi non coupable. Cette affaire avait fait craindre un embrasement social aux Etats-Unis.

La mort et les obsèques de Tyrte Nichols avaient suscité un fort émoi.
La mort et les obsèques de Tyrte Nichols avaient suscité un fort émoi.
ATS

ATS

17.2.2023 - 16:37

Les agents, qui sont eux-mêmes noirs et ont été licenciés après les faits, ont comparu devant un juge vendredi à Memphis, dans le Tennessee, accompagnés de leurs avocats qui ont indiqué qu'ils plaidaient «non coupable».

Il s'agit de Tadarrius Bean, Demetrius Haley, Justin Smith, Emmitt Martin III et Desmond Mills Jr.

La mère de Tyre Nichols était présente dans la salle d'audience, tout comme son avocat Ben Crump, très impliqué dans les affaires de violences policières.

Le juge James Jones Jr a appelé l'assistance à la «patience».

«Procès équitables»

«Nous comprenons qu'il puisse y avoir de fortes émotions dans cette affaire, mais nous demandons que vous continuiez à être patients avec nous. Toutes les personnes impliquées veulent que le dossier soit clos le plus vite possible», a-t-il déclaré.

«Mais il est important que vous compreniez tous que l'Etat du Tennessee, ainsi que chacun de ces accusés, ont le droit absolu à un procès équitable, et je ne permettrai aucun comportement qui mettrait ce droit en péril», a-t-il averti.

Tyre Nichols, 29 ans, avait été arrêté le 7 janvier par des agents d'une unité spéciale de Memphis, dans le sud des Etats-Unis, pour une infraction au code de la route selon la police.

Mais battu sans relâche, à tel point qu'il était devenu méconnaissable d'après sa famille, il est mort trois jours plus tard à l'hôpital. Des vidéos de l'arrestation ont été rendues publiques et diffusées sur les plus grandes chaînes du pays, montrant l'étendue du calvaire du jeune homme.

Les cinq policiers ont été inculpés pour meurtre, coups et blessures aggravés, enlèvement avec circonstances aggravantes, faute professionnelle et abus par personne dépositaire de l'autorité publique.

La vice-présidente des Etats-Unis, Kamala Harris, avait assisté aux funérailles de Tyre Nichols, et les parents du jeune homme avaient été invités au grand discours du président Joe Biden sur l'état de l'Union à Washington.

ATS