Un Chilien accusé de l'assassinat d'une étudiante à Besançon

ATS

19.5.2021 - 13:14

La Cour d'appel de Besançon a confirmé mercredi le renvoi devant les assises d'un ressortissant chilien soupçonné d'avoir assassiné en 2016 à Besançon une étudiante japonaise de 21 ans dont le corps n'a jamais été retrouvé. L'accusé encourt la réclusion à perpétuité.

Un ressortissant chilien accusé de l'assassinat d'une étudiante à Besançon devra comparaître devant la Cour d'assises du Doubs (photo symbolique).
ATS

ATS

19.5.2021 - 13:14

La chambre d'instruction de la Cour d'appel de Besançon a confirmé la mise en accusation devant la Cour d'assises du Doubs de cet homme âgé de 29 ans pour assassinat. Le procès, initialement envisagé fin 2021, pourrait être repoussé à 2022 en raison de cette requête.

Entendu à plusieurs reprises depuis son extradition du Chili et sa mise en examen en juillet, le suspect affirme être totalement étranger à la disparition de l'étudiante. Il encourt la réclusion criminelle à perpétuité.

Issue d'une famille modeste, cette jeune femme a disparu en décembre 2016. L'accusé a reconnu avoir passé une partie de la nuit du 4 au 5 décembre avec elle dans la chambre du campus de Besançon où elle résidait, mais affirme l'avoir quittée en parfaite santé.

Cette nuit-là, plusieurs étudiants avaient entendu «des hurlements de terreur, des cris», mais personne n'avait prévenu la police. En dépit d'importantes recherches, le corps de cette étudiante japonaise n'a jamais été retrouvé.

ATS