Un danseur portugais remporte le Prix de Lausanne 2021

sj, ats

6.2.2021 - 19:16

Les internautes du monde entier ont ainsi pu suivre, pour la toute première fois, la totalité des candidats, individuellement, pour cette édition du Prix de Lausanne 2021.
ATS

Six danseurs se sont distingués lors du Prix de Lausanne 2021 qui s'est déroulé cette année en ligne, coronavirus oblige. Le premier prix de cette 49e édition a été décerné à un Portugais. Sur les 78 jeunes en lice, 20 s'étaient qualifiés pour la finale de samedi.

Tous recevront une bourse qui leur permettra de poursuivre leur cursus dans une école ou une compagnie de ballet parmi les plus prestigieuses au monde.

Le premier prix est revenu au danseur portugais António Casalinho. L'adolescent de bientôt 18 ans a aussi remporté le prix d'interprétation contemporaine, ont indiqué samedi en début de soirée les organisateurs. Les cinq autres lauréats sont originaires d'Egypte (2e prix), du Brésil (3e prix), de Corée du Sud, du Japon et du Canada, précisent-ils.

En plus du deuxième prix, l'Egyptien Luca Abdel-Nour, 17 ans, a décroché le prix du public web. Le Brésilien Andrey Jesus Maciano, 16 ans, remporte, lui, le prix du meilleur jeune talent.

Vingt nationalités représentées

Vingt jeunes, de onze pays différents, s'étaient qualifiés pour la grande finale. Les nationalités les plus représentées étaient le Brésil avec quatre candidats, le Japon et la Corée du Sud avec trois candidats chacun.

Le potentiel des danseurs a été évalué selon plusieurs facteurs, rappellent les organisateurs: aisance technique, talent, aptitude à réagir à la musique et à reproduire des mouvements, entre autres. Ils devaient maîtriser à la fois le répertoire classique traditionnel et des créations contemporaines.

Au total, 78 jeunes danseurs âgés de 15 à 18 ans et issus de 20 nationalités – 50 filles et 28 garçons – avaient pris part à cette 49e édition de ce concours international de danse qui avait débuté mardi en ligne. Ils étaient donc jugés cette année par vidéos interposées en raison de la pandémie du coronavirus.

Les candidats ont dû réaliser eux-mêmes leurs vidéos, avant de les envoyer aux organisateurs. Les neuf jurés ont, eux, été présents dans la capitale vaudoise. Le président Richard Wherlock, directeur et chorégraphe du ballet de Bâle, et ses collègues se sont réunis dans une salle du Lausanne Palace, où ils ont suivi sur un écran géant les prestations des danseurs.

Nouveau prix

Ces vidéos ont été parallèlement retransmises en direct sur Arte Concert et sur le site web de la manifestation. Les internautes du monde entier ont ainsi pu suivre, pour la toute première fois, la totalité des candidats individuellement.

Ces retransmissions ont aussi permis aussi au public de voter pour ses danseurs préférés en faisant un don via une campagne de financement participatif. La somme récoltée va au lauréat du Prix du public pour l'aider à intégrer la compagnie de son choix.

Cette édition a aussi été marquée par l'introduction d'un nouveau concours, le Young Creation Award, destiné aux jeunes chorégraphes. Il récompense deux créateurs, dont les oeuvres seront présentées au public l'an prochain.

Retour à la page d'accueil