Histoire de tronçonneuse Un ex-commandant de la Garde suisse rattrapé par son passé

fn, ats

24.6.2024 - 14:07

Un ex-commandant de la Garde suisse a été condamné lundi par le tribunal de district de Meilen (ZH) à dix mois de prison avec sursis. Il avait menacé un homme avec une tronçonneuse en novembre 2022.

Un ex-commandant de la Garde suisse a été condamné lundi (image d’illustration).
Un ex-commandant de la Garde suisse a été condamné lundi (image d’illustration).
ats

24.6.2024 - 14:07

Ancien commandant de la Garde suisse au Vatican et ancien chef de la police criminelle du canton de Glaris, l'accusé a été reconnu coupable de menaces, dénonciation calomnieuse et insoumission à une décision de l'autorité. En plus de la peine de prison avec sursis, le prévenu âgé de 51 ans est aussi condamné à une amende de 1000 francs et il doit suivre une thérapie.

En novembre 2022, l'accusé a mis en marche une tronçonneuse dans le jardin de l'ancien petit ami de son ex-compagne. Il s'est dirigé vers la maison et a brandi la tronçonneuse en marche devant les fenêtres et devant la porte. La femme, avec laquelle il a eu un enfant, se trouvait dans la maison à ce moment-là et elle a été terrifiée. L'ex-petit ami de celle-ci a alors alerté la police.

«Congé sabbatique» en prison

Le prévenu a porté plainte contre l'ex-petit ami. Il a affirmé que c'est l'ex-petit ami qui l'avait menacé avec une tronçonneuse. Au moment des faits, l'accusé était secrétaire communal à Zermatt (VS). Comme il ne s'était plus présenté à son travail, son avocat de l'époque avait fait savoir aux médias qu'il avait pris un «congé sabbatique» alors qu'il se trouvait en fait en détention préventive.

L'ancien commandant de la Garde suisse a passé trois mois en détention préventive à Zurich. Il a perdu son travail de secrétaire communal. Il avait aussi été nommé chef de la sécurité de la Fête fédérale de lutte suisse et des jeux alpestres qui doit se dérouler en 2025 à Glaris. Il a aussi perdu ce poste.

Ce n'est pas la première fois que le prévenu, qui avait aussi occupé une fonction de cadre dans la police cantonale zurichoise, a eu des démêlés avec la justice. En janvier 2021, il avait été condamné à une peine pécuniaire avec sursis pour avoir menacé et harcelé une ancienne partenaire.

fn, ats