Haute-Saône Un Mirage 2000 s'écrase sans faire de victime

ATS

3.11.2022 - 20:44

Un Mirage 2000 français s'est écrasé jeudi en début d'après-midi en Haute-Saône, dans l'est de la France, pour des raisons encore inconnues, a indiqué l'état-major de l'armée de l'Air et de l'Espace (AEE). Aucune victime n'était à déplorer, précise l'AEE.

Le Mirage 2000 s'est écrasé à moins de quelque 150 km de la frontière suisse (Photo d'illustration).
Le Mirage 2000 s'est écrasé à moins de quelque 150 km de la frontière suisse (Photo d'illustration).
ATS

ATS

3.11.2022 - 20:44

«Un pilote d'avion de chasse Mirage 2000-5 de l'escadron de chasse 1/2 Cigognes de la base aérienne 116 de Luxeuil, de retour de mission, a été contraint à l'éjection à 5 kilomètres au nord de la base de Luxeuil», a indiqué l'état-major dans un communiqué.

«Le pilote est indemne et a été pris en charge médicalement», a-t-il ajouté. «L'appareil, qui s'est abîmé dans une zone boisée, était de retour de mission. Il n'était pas armé et n'a pas provoqué de dégât au sol».

Une enquête judiciaire a été ouverte ainsi qu'une enquête de sécurité dont s'est saisi le Bureau d'enquête et d'analyses pour la sécurité de l'aéronautique d'État (BEA-E).

Le Mirage 2000-5, construit par Dassault Aviation, est l'intercepteur par excellence de l'armée de l'Air française; alors que le Rafale, du même avionneur, est présenté comme étant «omnirôle».

ATS