Amendé

Un policier tessinois inculpé dans une affaire d'armes

nipa, ats

2.9.2021 - 15:45

Au Tessin, un agent de la police cantonale a été inculpé pour contrefaçon de documents et infraction à la loi fédérale sur les armes. Le procureur général réclame 150 jours-amende avec sursis.

nipa, ats

2.9.2021 - 15:45

Une perquisition au domicile de l'agent incriminé avait permis de trouver des armes et des munitions. (image d'illustration)
Une perquisition au domicile de l'agent incriminé avait permis de trouver des armes et des munitions. (image d'illustration)
KEYSTONE

L'affaire remonte à l'été 2019. Des irrégularités avaient été constatées dans la gestion d'objets séquestrés. Une perquisition à son domicile avait permis de trouver des armes et des munitions.

Le policier est désormais accusé d'avoir falsifié une signature sur un contrat d'achat d'une arme. Il est aussi inculpé pour avoir possédé 34 armes et pièces essentielles d'armes ainsi que 645 kilos de munitions sans avoir engagé les procédures d'autorisation nécessaires, précise jeudi le Ministère public tessinois dans un communiqué.

L'enquête a par contre exclu les délits de détournement et de vol des objets réquisitionnés ou saisis. Les armes, pièces d'armes essentielles et munitions légalement détenues ont été remises à la police cantonale. Les autres ont été confisquées et détruites. L'homme a aussi écopé d'une amende et devra s'acquitter des frais et taxes de justice.

nipa, ats