Golfe du Mexique

Une fuite de pétrole a été détectée après le passage d'Ida

ATS

5.9.2021 - 17:55

Des systèmes d'écumage et de contention ont été mis en place dans le golfe du Mexique, près des côtes de Louisiane. Il s'agit de répondre à une pollution au pétrole découverte après le passage de l'ouragan Ida, a appris l'AFP dimanche auprès des garde-côtes américains.

ATS

5.9.2021 - 17:55

Cette image fournie par la NOAA montre une longue nappe noire flottant dans le golfe du Mexique. Les garde-côtes américains ont déclaré qu'ils enquêtaient sur des informations faisant état de possibles déversements de pétrole résultant de l'ouragan Ida après la publication de photos aériennes par l'Associated Press.
Cette image fournie par la NOAA montre une longue nappe noire flottant dans le golfe du Mexique. Les garde-côtes américains ont déclaré qu'ils enquêtaient sur des informations faisant état de possibles déversements de pétrole résultant de l'ouragan Ida après la publication de photos aériennes par l'Associated Press.
KEYSTONE

La zone concernée se trouve au large de Port Fourchon, un port de Louisiane (sud) situé à environ 160 kilomètres de la Nouvelle-Orléans, qui se consacre principalement au stockage et à l'acheminement de pétrole.

Les garde-côtes de Louisiane «ont été informés d'une pollution» dans ce secteur et «y répondent», selon un communiqué. Une entreprise texane spécialisée dans les plateformes pétrolières en mer, Talos Energy, doit envoyer dimanche une équipe de plongée pour tenter de déterminer la source de la fuite de pétrole, selon les garde-côtes.

«L'enquête n'a pas encore déterminé l'origine de la fuite; néanmoins, des observations approfondies sur les lieux indiquent que les structures de Talos n'en sont pas la source», a fait savoir l'entreprise dans un communiqué, assurant qu'il n'y avait «pas d'impact» sur les côtes ou sur la faune à ce stade.

Talos Energy précise avoir cessé en 2017 la production dans la zone concernée par la fuite de pétrole, en bouchant les sources et en enlevant son réseau de tuyaux.

Dégâts «catastrophiques»

Charriant des vents de 240 km/h, l'ouragan Ida a frappé les côtes de la Louisiane il y a une semaine, causant des dégâts «catastrophiques» selon les autorités locales. Ida, devenu tempête, a ensuite poursuivi son chemin et en particulier touché New York et sa région.

Le golfe du Mexique, riche en hydrocarbures, est l'une des grandes zones de production pétrolière des Etats-Unis.

C'est là qu'avait explosé en 2010 la plateforme Deepwater Horizon, déclenchant une marée noire généralement considérée comme la plus grave de l'histoire.

ATS