Violences 25'000 personnes demandent des sanctions contre Téhéran

gd, ats

15.11.2022 - 13:30

Quelque 25'000 personnes ont signé une pétition, demandant des mesures plus strictes contre le régime iranien. Les paraphes ont été déposés mardi à la Chancellerie fédérale.

Une manifestation en soutien aux Iraniennes et Iraniens a déjà eu lieu sur la place fédérale début novembre (archives).
Une manifestation en soutien aux Iraniennes et Iraniens a déjà eu lieu sur la place fédérale début novembre (archives).
ATS

gd, ats

15.11.2022 - 13:30

Les Iraniennes et les Iraniens descendent dans la rue depuis plus de deux mois, rappelle Free Iran Switzerland, à l'origine de la pétition, dans un communiqué. Ils manifestent contre la «dictature des mollahs» après le décès en détention de Mahsa Amini, arrêtée quelques jours plus tôt pour avoir enfreint le strict code vestimentaire de la République islamique.

Or le régime réagit brutalement. Meurtres, viols, violences se succèdent. Le Département fédéral des affaires étrangères en est conscient, poursuivent les auteurs du communiqué. Il déconseille de se rendre en Iran. Le Conseil fédéral n'agit toutefois pas en conséquence, critiquent-ils.

Une condamnation ferme des violences doit être faite, et des sanctions sévères prises contre Téhéran, exigent-ils. Berne doit notamment reprendre les sanctions économiques européennes et américaines, geler tous les fonds du régime islamique ou des organisations liées sur des comptes en Suisse, classer la Garde révolutionnaire et le Basij comme organisations terroristes et protéger toutes les opposantes et opposants d'une expulsion.

gd, ats