Joe Biden

Joe Biden : "Nous verrons ce que nous pouvons faire"

kigo

22.8.2021 - 23:39

Le président Joe Biden a déclaré dimanche toujours espérer que les opérations d'évacuations à Kaboul puissent être terminées avant le 31 août. La date a été fixée par son gouvernement pour le retrait complet des troupes américaines en Afghanistan.

President Joe Biden speaks about Afghanistan from the East Room of the White House, Monday, Aug. 16, 2021, in Washington. (AP Photo/Evan Vucci)
Le président Joe Biden a déclaré dimanche toujours espérer que les opérations d'évacuations à Kaboul puissent être terminées avant le 31 août.
KEYSTONE

kigo

22.8.2021 - 23:39

«Nous espérons que nous ne devrons pas prolonger», a déclaré le président américain, tout en laissant la porte ouverte à une extension. «Il y aura des discussions, je pense.»

«Nous verrons ce que nous pouvons faire», a-t-il répondu à une question d'un journaliste lui demandant ce qu'il ferait si des pays alliés réclamaient que les Etats-Unis restent sur place plus longtemps.

Le chef de la diplomatie européenne Josep Borrell avait jugé samedi «impossible» d'évacuer tous les collaborateurs afghans des pouvoirs occidentaux avant le 31 août. Plusieurs organisations de défense des droits humains ont également appelé Joe Biden à repousser la date butoir du retrait américain.

Evacuations «douloureuses»

Quelque 28'000 personnes ont été évacuées depuis le 14 août, a déclaré dimanche le locataire de la Maison Blanche. «C'est une incroyable opération», a-t-il souligné.

«Nous travaillons dur et aussi vite que possible pour évacuer les gens», a-t-il ajouté, assurant que ces évacuations auraient été «difficiles et douloureuses» même si elles avaient démarré «il y a un mois».

Une semaine après la prise du pouvoir par les talibans, des milliers de personnes tentaient encore dimanche de fuir le pays, et le chaos régnait toujours à l'aéroport de Kaboul. «Nous avons fait un certain nombre de changements, y compris en étendant l'accès autour de l'aéroport et la zone de sécurité», a déclaré Joe Biden sans donner plus de précisions.

kigo