Californie: un républicain fait campagne avec un ours

ATS

5.5.2021 - 03:36

John Cox, l'un des candidats républicains en lice pour remplacer le gouverneur de Californie, menacé de révocation lors d'un prochain référendum, a fait sensation mardi en invitant un ours brun à sa réunion électorale. Son thème de campagne est «la belle et la bête».

John Cox a décidé de faire campagne sur le thème de "la belle et la bête".
ATS

ATS

5.5.2021 - 03:36

«La belle» est pour lui le gouverneur démocrate Gavin Newsom, réputé pour son sourire hollywoodien et son physique de cinéma, tandis que lui-même se présente comme «la bête», qui va bousculer la routine politique californienne.

«Les jolis politiciens ont échoué en Californie», a lancé le candidat lors d'une réunion de campagne à Sacramento, capitale administrative de l'Etat. «Nous avons besoin de grands changements bestiaux pour la sauver. Je vais réduire les impôts, rendre la Californie plus abordable et secouer Sacramento», a-t-il assuré.

Le nombre de signatures atteint

Pour son coup de publicité, John Cox a eu recours à un ours kodiak, considéré comme la plus grande espèce d'ours. Il s'agit en l'occurrence d'un animal baptisé «Tag», 500 kg environ, né en captivité et dressé pour figurer dans des films et séries.

De caractère visiblement placide, Tag s'est contenté mardi d'attendre patiemment la fin de l'allocution de John Cox, grignotant des friandises données par son dresseur ou faisant sa toilette à grands coups de langue. L'utilisation de l'ours à des fins politiques et publicitaires a été vivement critiquée par des défenseurs des animaux, comme l'organisation PETA.

Le nombre de signatures requis pour organiser un référendum sur la révocation du gouverneur Newsom a été atteint (environ 1,5 million). Aucune date n'a encore été fixée pour le scrutin, qui devra demander aux électeurs de l'Etat s'ils veulent remplacer M. Newsom et, si oui, par qui.

C'est grâce à un tel référendum que la star Arnold Schwarzenegger avait été élue en 2003 à la tête de l'Etat le plus peuplé des Etats-Unis pour le compte du parti républicain. Les sondages et les experts estiment cependant que Gavin Newsom devrait être en mesure de conserver son poste.