Guerre en Ukraine

Feu vert de l'Allemagne pour la livraison de chars Leopard 1 à Kiev

ATS

3.2.2023 - 17:48

Berlin a autorisé ses industriels à livrer à l'Ukraine des chars de combat Leopard 1 qu'ils possèdent en réserve, a indiqué vendredi le gouvernement allemand. Ce dernier n'a donné aucun détail sur le nombre de blindés concernés et le calendrier de livraison.

Ici, des chars Leopard 2. Les Leopard 1 que l'Allemagne pourra désormais livrer à Kiev ont un canon d'un calibre plus petit.
Ici, des chars Leopard 2. Les Leopard 1 que l'Allemagne pourra désormais livrer à Kiev ont un canon d'un calibre plus petit.
ATS

ATS

3.2.2023 - 17:48

Selon l'hebdomadaire allemand Der Spiegel, 29 Leopard 1 provenant des stocks des industriels Rheinmetall et Flensburger Fahrzeugbau Gesellschaft (FFG) pourraient être prochainement livrés aux forces ukrainiennes.

«Je confirme qu'une autorisation d'exportation a été délivrée», a déclaré le porte-parole du gouvernement Steffen Hebestreit lors d'une conférence de presse régulière. Pour les détails, «cela se concrétisera dans les prochains jours et semaines», a-t-il dit.

Les Leopard 1 sont les prédécesseurs du Leopard 2, blindés tant attendus par Kiev et dont Berlin a accepté fin janvier de fournir 14 exemplaires issus des équipements de l'armée allemande, la Bundeswehr.

Depuis 2003, celle-ci n'a plus de Leopard 1, remplacés par les Leopard 2 plus modernes et performants.

En stock

Comparé au Leopard 2, «notamment dans ses variantes les plus modernes», le Leopard 1 «ne peut absolument pas suivre le rythme», a convenu un porte-parole du ministère allemand de la Défense.

La société allemande Flensburger Fahrzeugbau Gesellschaft (FFG) a indiqué à l'AFP avoir en stock au total 99 blindés de type Leopard 1 A5 qui pourraient être fournis à l'Ukraine.

«Ils ne sont actuellement pas tous opérationnels», a précisé la société. «Nous estimons actuellement pouvoir livrer les vingt premiers Leopard 1 A5 après une remise en état qui durerait environ trois mois», a-t-elle dit, ajoutant que le reste suivrait progressivement par la suite.

Coût important

Dans un entretien au quotidien allemand Bild paru en janvier, le patron de Rheinmetall, Armin Papperger, avait affirmé avoir encore en stock environ 88 Leopard 1.

Il avait ajouté ne pas pouvoir les remettre en état sans commande préalable en raison du coût qu'il évaluait à «plusieurs centaines de millions d'euros». «Rheinmetall ne peut pas faire une telle avance», avait-il prévenu.

Depuis 1965, 4700 Leopard 1 ont été fabriqués. Ces derniers ont un canon de calibre plus petit que les Leopard 2: 105 mm contre 120 mm pour la deuxième génération.

Cette différence de calibre pose un problème pour les munitions qui ne sont plus disponibles en quantité suffisante.

La puissance du moteur du Leopard 1 est moins forte que celle de son successeur: 830 chevaux contre 1500 pour le Leopard 2. Les protections du Leopard 1 sont également moins performantes que celles du Leopard 2.

ATS