L'Allemagne rouvre les lieux de culte

ATS

30.4.2020 - 18:38

Un automate à masques dans le métro de Berlin.
Source: KEYSTONE/EPA/OMER MESSINGER

L'Allemagne a décider jeudi d'assouplir un peu plus le confinement en rouvrant sous conditions les lieux de culte, musées et zoos. En revanche, la question d'une ouverture des frontières avec les pays européens n'est «pas au programme» pour le moment.

Berlin estime que les succès enregistrés jusqu'ici grâce aux mesures de confinement de la population pour endiguer l'épidémie «permettent d'assouplir progressivement les mesures». Dans ce contexte, le gouvernement d'Angela Merkel et les Länder ont adopté un catalogue de mesures relâchant davantage la pression du confinement.

Ils ont notamment décidé que «les rassemblements religieux vont pouvoir de nouveau se tenir», à la condition qu'une distance minimum soit respectée entre les fidèles et que ces derniers portent un masque.

Le gouvernement a également fait valoir que dans la mesure où l'exercice des religions fait l'objet d'une protection particulière dans la Constitution, «il est nécessaire d'autoriser à nouveau l'ouverture des lieux de culte».

Sanction de la justice

Les autorités cèdent ainsi à la pression des différentes religions qui se montraient de plus en plus mécontentes, mais aussi et surtout de la justice.

La Cour constitutionnelle a en effet sanctionné mercredi la fermeture complète des lieux de culte qui constitue, selon elle, une «intrusion grave» dans la liberté religieuse garantie par les droits fondamentaux et demandé aux autorités de les autoriser avec des conditions de sécurité, comme le port du masque ou le respect de distances entre fidèles.

La plus haute juridiction du pays avait été saisie d'une plainte d'une association musulmane qui protestait contre l'interdiction de la prière du vendredi en plein mois de jeûne du ramadan, en dépit de mesures particulières de protection et de prudence.

Réouverture du KaDeWe

Les autorités sont aussi sous la pression des tribunaux dans le secteur commercial. Plusieurs juridictions ont remis en cause les fermetures des grands magasins de plus de 800 mètres carrés, comme à Berlin, où le célèbre KaDeWe va pouvoir rouvrir entièrement.

Par ailleurs, le gouvernement allemand entend autoriser jeudi sous conditions la fréquentation des aires de jeux pour les enfants, musées, salles d'expositions, zoos et mémoriaux.

Gastronomie et écoles dans l'attente

Angela Merkel a également donné espoir au secteur en crise de la gastronomie, en indiquant que des mesures visant à leur donner une «perspective» de réouverture sous condition seraient présentées mercredi prochain.

A cette date des décisions sont aussi attendues pour les écoles primaires et maternelles, ainsi que pour le championnat de football. Le Land de Rhénanie du Nord-Westphalie rouvrira toutes ses écoles primaires à partir du 11 mai, selon l'agence allemande dpa.

Situation «confortable»

L'Allemagne est souvent regardée avec envie par ses principaux voisins européens pour sa gestion de la pandémie jusqu'ici. Mme Merkel a reconnu jeudi que son pays état dans une situation «confortable» par rapport à la France notamment, toujours en plein confinement.

L'Allemagne a contrario est en phase de déconfinement depuis déjà une dizaine de jours. Elle comptait jeudi 159'119 cas officiellement déclarés de nouveau coronavirus pour 6288 décès, soit un taux de létalité de 4%, qui progresse mais reste inférieur à la plupart des autres grands pays.

Toutefois, les autorités redoutent une deuxième vague de contamination si le relâchement de la population est trop précipité.

Retour à la page d'accueil

ATS