Ukraine

L'ambassade de Suisse à Kiev a été fermée

fb, ats

2.3.2022 - 10:09

Comme plusieurs autres pays, la Suisse a décidé de fermer son ambassade à Kiev. Le personnel suisse restant (cinq personnes, dont l'ambassadeur Claude Wild) a quitté lundi par voie terrestre la capitale ukrainienne assiégée.

L'ambassadeur Claude Wild se trouvait parmi le personnel restant de l'ambassade évacué (archive).
ATS

fb, ats

2.3.2022 - 10:09

«En raison de la situation sécuritaire menaçante dans la capitale ukrainienne Kiev, l'ambassade de Suisse a été temporairement fermée le 28 février», a indiqué mercredi à Keystone-ATS un porte-parole du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE), confirmant une information de plusieurs médias.

Le commandement des forces spéciales (CFS), notamment en charge des rapatriements de Suisses à l'étranger, a soutenu cette fermeture temporaire, a indiqué une de ses porte-parole. Elle n'a cependant pas précisé si l'engagement du CFS était par conséquent également terminé. Le DFAE n'était également pas en mesure de donner plus de détails pour des raisons de protection de données et de sécurité.

Quitter le pays

Jusqu'au moment de cette décision, la représentation avait maintenu une activité réduite. Neuf employés de l'ambassade ainsi que trois accompagnateurs avaient été amenés hors d'Ukraine vendredi dernier. Un petit groupe de personnes ayant des liens avec la Suisse avait également été évacué.

Le DFAE recommande également aux ressortissants suisses restés en Ukraine de quitter le pays, si «cela semble possible et sûr», peut-on lire sur son site Internet. Dans le cas contraire, ils doivent «se rendre dans un lieu sûr».

On ignore combien de Suisses ont quitté l'Ukraine. Avant le début des hostilités russes jeudi, 268 ressortissants suisses et proches étrangers étaient annoncés à l'ambassade de Kiev. Ce chiffre n'a pas changé jusqu'à samedi, la désinscription n'étant pas obligatoire lors d'un départ temporaire.

fb, ats