Equateur

L'Equateur débute sa campagne de vaccination par les médecins

ATS

21.1.2021 - 22:29

L'Equateur, un des pays les plus affectés par la pandémie de covid-19 en Amérique latine, a débuté jeudi sa campagne de vaccination par le personnel médical de plusieurs hôpitaux.

Nurse Cristina Chango receives her first dose of the Pfizer-BioNtech vaccine against COVID-19 at the Pablo Arturo Suarez Hospital in Quito, Ecuador, Thursday, Jan. 21, 2021. (AP Photo/Dolores Ochoa)
L'Equateur a débuté jeudi sa campagne de vaccination par le personnel médical de plusieurs hôpitaux.
KEYSTONE

«C'est une bénédiction pour le pays car c'est l'outil le plus important pour lutter contre la pandémie», a déclaré la cheffe des urgences de l'hôpital militaire de Quito, Jeanneth Morales, après avoir reçu le vaccin américano-allemand Pfizer/BioNTech.

Un premier lot de 8000 doses, arrivées mercredi en Equateur sur les près de 2,1 millions acquises auprès de ce laboratoire, a commencé à être appliqué aux médecins des hôpitaux publics de la capitale et de Guayaquil (sud-ouest).

Un espoir

«Je sens que la science a fait son travail. J'ai suivi ce vaccin (...) beaucoup lu et l'avoir senti maintenant me laisse entrevoir une lumière d'espérance, d'opportunité», a estimé le docteur Jorge Luis Velez, de l'hôpital Pablo Arturo Suarez de Quito.

La vaccination a débuté «en hommage à tous les médecins, au personnel de santé qui a subi la maladie. Beaucoup d'entre eux sont morts. Aujourd'hui, il y a un espoir en recevant le vaccin de Pfizer», a déclaré à la presse le ministre de la Santé, Juan Carlos Zevallos, dans un hôpital de Guayaquil.

La deuxième dose de vaccin sera injectée 21 jours après la première, selon les autorités sanitaires.

La phase initiale est prévue avec 86'000 doses, qui vont être livrées de manière progressive d'ici février et proposées également aux pensionnaires des maisons de retraite.

A partir de mars, s'ajouteront quelques 16 millions d'autres doses acquises auprès des laboratoires AstraZeneca et COVAXX, et via le dispositif Covax de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) en faveur des pays les plus pauvres.

Retour à la page d'accueil

ATS