Ukraine

L'ex-président Porochenko dit s'être vu refuser de sortir du pays

ATS

28.5.2022 - 12:18

L'ex-président ukrainien Petro Porochenko, un rival du dirigeant actuel Volodymyr Zelensky, a annoncé samedi s'être vu refuser de sortir du pays pour un voyage en Lituanie. Il fustige une décision qui brise le «cessez-le-feu politique» en pleine invasion russe.

L'ex-président Petro Porochenko en difficulté en Ukraine.
L'ex-président Petro Porochenko se trouve aujourd'hui à la tête du parti Solidarité Européenne, la deuxième plus grande formation du Parlement et dans l'opposition à M. Zelensky.
KEYSTONE/EPA/OLEG PETRASYUK

ATS

28.5.2022 - 12:18

M. Porochenko, président de 2014 à 2019 de l'Ukraine, se trouve aujourd'hui à la tête du parti Solidarité Européenne, la deuxième plus grande formation du Parlement et dans l'opposition à M. Zelensky.

Selon son service de presse, M. Porochenko «s'est vu refuser de franchir la frontière de l'Ukraine» alors qu'il devait prendre part à l'assemblée parlementaire de l'Otan à Vilnius. Il avait pourtant reçu «toutes les permissions formelles pour quitter le pays» en tant que membre permanent de la délégation ukrainienne.

L'ancien président devait également s'entretenir à Vilnius avec le président lituanien Gitanas Nauseda et un groupe de parlementaires lituaniens et européens. Il devait ensuite se rendre à Rotterdam aux Pays-Bas pour un sommet rassemblant des partis européens.

«Il y a un risque que par cette décision, les autorités ont rompu le 'cessez-le-feu politique' en place en temps de guerre avec les forces de l'opposition, qui est l'un des piliers de l'unité nationale face à l'agression russe», a encore indiqué son service de presse.

Les soubresauts de la politique ukrainienne avaient cessés depuis l'invasion du pays par la Russie le 24 février, la plupart des forces politiques s'étant unies dans la défense du pays. Onze partis jugés prorusses ont pour leur part été interdits.

ATS