"Hypothèse labo"

L'OMS exhorte à partager «toutes les données» sur les premiers cas

ATS

12.8.2021 - 22:18

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a souligné jeudi avoir besoin de «toutes les données» sur le Covid pour enquêter sur l'hypothèse d'une fuite de laboratoire en Chine. Elle a invité tous les pays «y compris la Chine» à partager les données sur les premiers cas.

Un technicien du laboratoire Spiez conditionne les prelevements d'echantillons d'eau et de sediment recolte dans le lac de Neuchatel par des plongeurs de l'armee suisse sur la place de tir de Forel, ce mardi 30 mars 2021 a Forel (FR). (KEYSTONE/Salvatore Di Nolfi)
Image d'illustration 
KEYSTONE/Salvatore Di Nolfi

ATS

12.8.2021 - 22:18

«Spécifiquement, pour aborder «l'hypothèse labo», il est important d'avoir accès à toutes les données, à envisager les meilleures pratiques scientifiques et examiner les mécanismes que l'OMS a déjà en place», a déclaré l'OMS dans un communiqué, soulignant que la Chine avait laissé entendre que l'OMS agissait sous pression politique concernant les études sur l'origine du coronavirus.

«Partager les données et autoriser le réexamen d'échantillons (...) n'est pas autre chose que ce que nous incitons tous les pays, y compris la Chine, à soutenir pour que nous puissions avancer dans l'étude des origines (de la pandémie) rapidement et efficacement», a déclaré l'OMS dans un communiqué.

L'OMS a souligné qu'il était «d'une importance vitale» de savoir comment avait commencé l'épidémie de Covid-19.

À partir de «ce que nous avons déjà appris, la prochaine série d'études comprendra un examen des données brutes sur les premiers cas et les premiers cas potentiels en 2019», a ajouté l'organisation.

ATS