La pandémie a de nouveau freiné la semaine dernière

sn, ats

22.9.2021 - 09:51

La pandémie a à nouveau ralenti la semaine dernière dans le monde. Le nombre de nouvelles infections a diminué d'un peu plus de 4% et celui des nouvelles victimes a reculé d'un peu plus de 6%.

sn, ats

22.9.2021 - 09:51

A nurse administers a coronavirus vaccination at Kisenyi Health Center in downtown Kampala, Uganda Wednesday, Sept. 8, 2021. Uganda is accelerating its vaccination drive in order to administer 128,000 doses that recently arrived and expire at the end of September. (AP Photo/Nicholas Bamulanzeki)
L'Afrique a dû faire face à une extension de 4% des nouveaux cas la semaine dernière. Les autres zones continuent de voir une diminution, mais celle-ci est moins importante en Europe. (image d'illustration)
KEYSTONE

Selon des données publiées mardi soir par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et qui portent jusqu'à dimanche, près de 3,7 millions de cas ont été observés en une semaine. La baisse est toutefois inférieure à la semaine précédente où toutes les régions avaient pu s'appuyer sur une amélioration.

Or, l'Afrique a dû faire face à une extension de 4% des nouveaux cas la semaine dernière. Les autres zones continuent de voir une diminution, mais celle-ci est moins importante en Europe, alors qu'elle est très large dans la Méditerranée orientale.

Côté nouveaux décès, moins de 60'000 personnes ont succombé la semaine dernière du coronavirus. Mais l'Europe et le Pacifique occidental ont été confrontés à davantage de nouvelles victimes. La baisse est peu importante sur le continent américain, davantage dans les autres zones.

Le variant Delta a avancé dans de nouvelles régions, contrairement aux trois qui sont considérés tout comme lui comme inquiétants, et il est responsable de la quasi totalité des nouveaux cas. Il est présent dans 185 pays et territoires. Près de 4,7 millions de personnes ont succombé depuis le début de la pandémie. Près de 230 millions ont été infectées.

sn, ats