Biden signe

Le lynchage est désormais un crime fédéral

ATS

30.3.2022 - 08:21

Le président américain Joe Biden a signé mardi la loi faisant du lynchage – ces exécutions sommaires devenues symboles du passé raciste des Etats-Unis – un crime fédéral.

epa09859392 US President Joe Biden (C) signs into law the Emmett Till Antilynching Act, beside US Vice President Kamala Harris (L), Speaker of the House Nancy Pelosi (3-R), great-granddaughter of Ida B. Wells, Michelle Duster (2-R), lawmakers and guests; during a ceremony in the Rose Garden of the White House, in Washington, DC, USA, 29 March 2022. EPA/MICHAEL REYNOLDS
Aux côtés de M. Biden lors de la signature à la Maison Blanche se trouvaient sa vice-présidente Kamala Harris, première femme noire à occuper ce poste aux Etats-Unis, et Michelle Duster, descendante de la journaliste et militante noire Ida B. Wells.
KEYSTONE

ATS

30.3.2022 - 08:21

La législation prévoit une peine de jusqu'à 30 ans d'emprisonnement pour ce crime.

Elle porte le nom d'Emmett Till, un adolescent noir torturé et tué en 1955 dans le Mississippi, Etat du Sud du pays, dont le nom a marqué la lutte pour les droits civiques.

Aux côtés de M. Biden lors de la signature à la Maison Blanche se trouvaient sa vice-présidente Kamala Harris, première femme noire à occuper ce poste aux Etats-Unis, et Michelle Duster, descendante de la journaliste et militante noire Ida B. Wells.

«Les lynchages, c'était de la terreur à l'état pur», a dit le président, rappelant les meurtres en public de personnes pour la plupart noires, souvent devant des foules blanches enthousiastes. «La haine raciale n'est pas un vieux problème. C'est un problème persistant» et qui «ne part jamais, il se cache», a-t-il averti.

Mme Harris a elle aussi prévenu que «les actes de terreur basés sur la race se produis(aient) toujours dans notre pays».

La proposition de loi avait été adoptée début mars par les parlementaires américains, après plus d'un siècle de tentatives avortées.

ATS