Refus de coopérer Le ministre de la Justice de Biden sanctionné par les républicains

ATS

13.6.2024 - 06:34

Le ministre de la Justice de Joe Biden, Merrick Garland, a été sanctionné mercredi par les républicains de la Chambre des représentants pour avoir refusé de coopérer dans une enquête contre le président démocrate.

La sanction prise contre Merrick Garland jeudi, accusé de «tentative d'entrave à une enquête du Congrès», est principalement symbolique.
La sanction prise contre Merrick Garland jeudi, accusé de «tentative d'entrave à une enquête du Congrès», est principalement symbolique.
KEYSTONE

13.6.2024 - 06:34

Les élus conservateurs exigent depuis des semaines les enregistrements audio d'une déposition du dirigeant américain devant un procureur spécial, que son ministre refuse de leur fournir. Cette déposition avait eu lieu dans le cadre d'une affaire autour de la rétention de documents confidentiels par Joe Biden.

Dans son rapport, le procureur spécial chargé de l'enquête avait finalement recommandé un non-lieu pour le président, mais avait fait des commentaires controversés sur sa mémoire parfois défaillante.

En pleine année électorale, le camp démocrate avait dénoncé des propos «gratuits» aux «motivations politiques». Mais ses adversaires républicains avaient immédiatement exploité le rapport pour estimer que Joe Biden était «inapte» à exercer ses fonctions.

Depuis, deux commissions de la Chambre des représentants contrôlées par les républicains exigent que l'enregistrement leur soit fourni, et non pas seulement les retranscriptions.

M. Garland a justifié son refus de remettre ces enregistrements par la nécessité de s'assurer de la coopération de hauts responsables de l'exécutif dans de futures enquêtes similaires. La sanction prise contre Merrick Garland jeudi, accusé de «tentative d'entrave à une enquête du Congrès», est toutefois principalement symbolique.

ATS