Le point sur la pandémie dans le monde

ATS

12.12.2021 - 22:24

Nouvelles mesures, nouveaux bilans et faits marquants: un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

ATS

12.12.2021 - 22:24

epa09637626 Protesters hold placards during a #ReclaimTheLine rally, dubbed 'Face the Music', against vaccine mandates and vaccine passports in Sydney, Australia, 12 December 2021. EPA/BIANCA DE MARCHI AUSTRALIA AND NEW ZEALAND OUT
Image d'illustration 
KEYSTONE/EPA/BIANCA DE MARCHI AUSTRALIA AND NEW ZEALAND OUT

Vaccins moins efficaces contre Omicron (OMS)

Le variant Omicron semble se propager plus vite que le variant Delta, provoquer des symptômes moins sévères et rendre les vaccins moins efficaces, a indiqué dimanche l'OMS, soulignant que les données restent très parcellaires.

Omicron est désormais présent dans 63 pays, selon l'organisation.

Suisse : Vaud augmente son niveau d'alerte

Le canton de Vaud a augmenté le niveau d'alerte pour lutter contre la cinquième vague de Covid-19. Il a enclenché la phase trois, passant de «système sous tension» à «crise cantonale».

Cette phase trois implique que «l'ensemble des acteurs du dispositif sanitaire concernés adaptent leur infrastructure et leurs ressources en personnel», explique dimanche le Département de la santé et de l'action sociale (DSAS), confirmant à Keystone-ATS une information de 24 heures.

Les élèves et les adultes d'une classe de l'école primaire De-Livron de Meyrin (GE) sont mis en quarantaine après un cas «hautement probable» d'Omicron. Celui-ci n'est pas lié à une propagation locale, mais à une importation.

«Tant qu'une contamination sur le territoire genevois n'est pas observée, nous pouvons imposer des quarantaines», a dit à Keystone-ATS le porte-parole du département de la sécurité, de la population et de la santé (DSES) Laurent Paoliello. «Nous pouvons encore freiner la propagation».

Les personnes non vaccinées doivent s'attendre à ce que leurs libertés soient réduites pour longtemps, selon le président de la Confédération Guy Parmelin. L'évolution de la pandémie pourrait nécessiter que la règle des 2G reste en vigueur dans le domaine des loisirs.

Si la situation continue à se dégrader dans toute la Suisse, les autorités pourront agir immédiatement, indique M. Parmelin dans une interview à la SonntagsZeitung. Avec le variant Delta, la situation n'est actuellement pas encore telle qu'il faille introduire immédiatement des règles valables pour tous, ajoute-t-il en défendant la position du Conseil fédéral.

Niveau d'alerte relevé au Royaume-Uni

Les responsables de santé au Royaume-Uni ont annoncé dimanche relever le niveau d'alerte Covid en raison d'une «rapide augmentation» de cas du variant Omicron.

Le niveau passe de trois à quatre, ce qui est le deuxième niveau le plus élevé et indique que «la transmission est élevée et que la pression sur les services de santé est généralisée et importante ou en augmentation».

Le gouvernement britannique a déjà annoncé des mesures supplémentaires pour lutter contre la propagation du variant, dont l'extension de la campagne de rappel vaccinal aux plus de trente ans à partir de lundi.

A partir de mardi, les cas contacts totalement vaccinés de personnes testées positives au Covid-19 seront en outre priés d'effectuer quotidiennement des tests antigéniques pendant sept jours, tandis que ceux qui ne sont pas vaccinés doivent rester isolés dix jours.

Boris Johnson dans la tourmente

Le Premier ministre Boris Johnson a été accusé d'entretenir une «culture du mépris des règles» au sein du gouvernement, après la publication dimanche d'une photo le montrant participant à un quizz en décembre 2020, à une époque où les Britanniques étaient priés de limiter leurs interactions sociales.

Des milliers de manifestants en Autriche

Des milliers de manifestants sont descendus dans plusieurs villes d'Autriche dimanche pour protester contre le projet de vaccination obligatoire et les restrictions anti-Covid, alors que le confinement a été levé ce jour pour les vaccinés mais reste en vigueur pour ceux qui n'ont pas reçu d'injection.

La mobilisation a été la plus forte à Graz (sud), où la police a comptabilisé quelque 17'000 personnes. Dans l'ouest du pays, ils étaient 9000 à Bregenz, 6000 à Innsbruck ou encore 4500 à Salzbourg.

La veille, 44'000 personnes avaient protesté à Vienne, à l'appel notamment de l'extrême droite. La police a fait état de 771 verbalisations, majoritairement pour des infractions à l'obligation de porter un masque.

France: vaccination des enfants «une nécessité»

Le Premier ministre français Jean Castex a estimé que la vaccination des enfants de 5 à 11 ans contre le Covid-19 était «une nécessité», dans un entretien à France Bleu Alsace.

«La vaccination des enfants est une nécessité» entre 5 et 11 ans, a déclaré le Premier ministre sur la radio locale, estimant que les plus jeunes «sont des transmetteurs» du virus. «J'en suis l'exemple vivant», a-t-il poursuivi. «C'est ma fille de 11 ans qui m'a donné le virus il y a quelques semaines».

Plus de 5,3 millions de morts

La pandémie a fait au moins 5,3 millions de morts dans le monde depuis fin 2019, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles, dimanche à 11H00 GMT (12H00 suisse).

Les Etats-Unis sont le pays le plus endeuillé avec 797'179 morts, devant le Brésil (616'744), l'Inde (475'434), le Mexique (296'620) et la Russie (289'483).

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) estime, en prenant en compte la surmortalité directement et indirectement liée au Covid-19, que le bilan de la pandémie dans le monde pourrait être deux à trois fois plus élevé.

ATS