Le point sur la pandémie dans le monde

ATS

22.11.2021 - 20:42

Nouvelles mesures, nouveaux bilans et faits marquants: un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

epa08861630 Viennese citizens receive rapid antigen coronavirus tests provided by the Austrian armed forces, during a nationwide mass testing at the Stadthalle event hall in Vienna, Austria, 04 December 2020. Austria has begun a massive nationwide operation, called 'Oesterreich testet' (Austria tests) to provide complimentary voluntary antigen coronavirus mass testings. Austrian capital Vienna tests up to two million Viennese citizens at three mass testing stations from 04 to 13 December 2020. The tests are an offer for Austrian citizens to end a mandatory quarantine in case of a positive test result until the Christmas holidays. EPA/CHRISTIAN BRUNA
Centre de dépistage de Covid-19 à Vienne, en Autriche.  
KEYSTONE/EPA/CHRISTIAN BRUNA

ATS

22.11.2021 - 20:42

L'Autriche est officiellement confinée depuis lundi, ses 8,9 millions d'habitants ayant, sur le papier, l'interdiction de sortir, sauf pour faire des courses, du sport ou pour des soins médicaux. Il est possible de se rendre au bureau et de déposer les enfants à l'école mais les autorités ont appelé à les garder à domicile.

Samedi, environ 40'000 personnes étaient descendues dans la rue à Vienne pour crier à la «dictature», à l'appel du parti d'extrême droite FPÖ.

Pression pour la vaccination en Allemagne

Les Allemands seront «vaccinés, guéris ou morts» d'ici à la fin de l'hiver en raison de la flambée actuelle du nombre des contaminations, a averti lundi le ministre de la Santé Jens Spahn.

Evoquant un variant Delta «très, très contagieux», il a appelé les Allemands à «urgemment» se faire vacciner, en particulier dans les régions du sud et de l'est, car l'Allemagne est frappée de plein fouet par une nouvelle vague de Covid-19 que les experts attribuent notamment à un taux de vaccination (68%) parmi les plus faibles de l'Europe occidentale.

La chancelière sortante Angela Merkel a elle jugé que les restrictions actuelles dans le pays n'étaient «plus suffisantes» face à la «situation dramatique» provoquée par la flambée des infections.

Situation «très explosive» en Guadeloupe

En France, le nombre des patients hospitalisés en soins critiques est «relativement stable» et les conséquences sur l'hôpital de la 5e vague, «si elle doit se produire», ne sont pas attendues avant «fin décembre ou janvier», ont déclaré lundi les autorités.

Le président Emmanuel Macron a assuré lundi le département français de la Guadeloupe (Caraïbes), où la contestation des mesures sanitaires a dégénéré en crise sociale d'ampleur, de la «solidarité» de la nation face à «une situation très explosive» et demandé à «ne rien céder au mensonge et à la manipulation» politique.

Des renforts de police en provenance de métropole ont participé au démantèlement de barricades, mais la poursuite des violences a conduit le rectorat à suspendre lundi l'accueil des élèves dans les écoles, collèges et lycées.

Vaccins

Le vaccin contre le Covid-19 de Pfizer chez les 12-15 ans reste «100%» efficace plus de quatre mois après la deuxième injection, a déclaré lundi l'entreprise, des données actualisées qui doivent soutenir une prochaine demande d'autorisation complète du remède pour cette tranche d'âge. Ce vaccin bénéficie pour le moment d'une autorisation d'utilisation en urgence pour les adolescents, depuis mai aux Etats-Unis.

Quant à celui de Johnson & Johnson,l'Agence européenne des médicaments (EMA) a annoncé lundi qu'elle était en train d'évaluer une demande du laboratoire éponyme en vue de permettre l'injection d'une dose de rappel aux personnes âgées d'au moins 18 ans dans l'UE.

Ce serait alors le troisième vaccin -après Pfizer et Moderna – à pouvoir être utilisé dans l'UE pour un rappel chez les adultes.

Plus de 5,1 millions de morts

La pandémie du nouveau coronavirus a fait au moins 5'148'939 morts dans le monde depuis fin 2019, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles lundi à midi (suisse).

En valeur absolue, les Etats-Unis sont le pays le plus touché, avec 771'118 décès, devant le Brésil (612'659), l'Inde (465'911), le Mexique (292'471) et la Russie (265'336). Mais par rapport à la population, c'est en Europe que la situation est la pire: la Slovénie, l'Autriche, la République tchèque et la Slovaquie ont les taux d'incidence les plus élevés du monde avec près de mille nouveaux cas pour 100'000 habitants au cours des sept derniers jours, d'après un calcul de l'AFP.

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) estime, en prenant en compte la surmortalité directement et indirectement liée au Covid-19, que le bilan global de la pandémie pourrait être deux à trois fois plus élevé que celui calculé à partir des chiffres officiels.

ATS