Ukraine

Les bébés nés de mères porteuses devraient être évacués

ATS

16.3.2022 - 23:08

La commissaire européenne aux Affaires intérieures Ylva Johansson a plaidé mercredi pour l'évacuation des bébés nés de mères porteuses en Ukraine, qui ne peuvent pas être récupérés par leurs parents d'intention en raison de l'invasion russe.

epa09810285 European Commissioner for Home Affairs, Ylva Johansson holds a news conference on 'EU solidarity with those fleeing the war in ukraine', at the European Parliament in Strasbourg, France, 08 March 2022. The plenary session of the European Parliament runs from 07 to 10 March 2022. EPA/JULIEN WARNAND
La commissaire européenne aux Affaires intérieures Ylva Johansson a plaidé mercredi pour l'évacuation des bébés nés de mères porteuses en Ukraine.
KEYSTONE

ATS

16.3.2022 - 23:08

«Pendant la pandémie beaucoup de ces nouveaux-nés n'ont pas pu être récupérés, se sont retrouvés coincés et pris en charge dans des orphelinats», a déclaré Mme Johansson devant des eurodéputés.

«S'agissant des mères porteuses qui accouchent en ce moment, les bébés ne peuvent pas non plus être récupérés et se retrouvent dans une situation incertaine», a-t-elle averti. «Donc, de mon point de vue, il y a un besoin énorme d'évacuer ces enfants», a ajouté la commissaire suédoise.

Elle s'est aussi inquiétée du sort des enfants placés dans les orphelinats. «Certains orphelinats sont vidés par les Russes et personne ne sait vraiment où se retrouvent les enfants», a-t-elle indiqué.

L'Ukraine est un des rares pays au monde à autoriser la gestation pour autrui (GPA) commerciale pour les étrangers. Selon des estimations, 2500 à 3000 enfants naissent chaque année en Ukraine pour des clients résidant hors du pays, en Chine, aux Etats-Unis et dans l'UE.

La pandémie de coronavirus avait mis un coup de projecteur sur ce secteur en plein essor en Ukraine. Une grande clinique de Kiev avait publié une vidéo de dizaines de bébés nés de mères porteuses et que les parents ne pouvaient pas venir chercher à cause de la fermeture des frontières.

ATS