Grand Conseil – FR

Les députés fribourgeois votent une résolution pour l'Ukraine

lp, ats

22.3.2022 - 17:08

Le parlement fribourgeois se veut pleinement solidaire du peuple ukrainien dont le pays a été attaqué militairement par la Russie le 24 février.
ATS

Le Grand Conseil fribourgeois a voté mardi une résolution en faveur de l'Ukraine. Les députés veulent assurer la population ukrainienne de leur pleine solidarité dans le contexte de l'invasion militaire par la Russie en cours depuis pratiquement un mois.

lp, ats

22.3.2022 - 17:08

La résolution a recueilli le soutien unanime des cinq groupes parlementaires. «C'est un moment de l'histoire européenne qui marquera nos vies», a relevé le député centriste Bernhard Altermatt pour motiver la démarche, en insistant sur le fait que des libertés fondamentales ont été «bafouées» par la Russie en Ukraine.

Bernhard Altermatt a initié la résolution avec la députée verte Liliane Galley. Cette dernière a parlé d'une portée symbolique qui doit être suivie de gestes concrets. Il s'agit d'un témoignage d'humanité, a ajouté le PLR Savio Michellod. L'UDC a apporté son soutien, constatant que le texte respectait la neutralité helvétique.

Solidarité

«Nous, membres du Grand Conseil du canton de Fribourg, assurons la population de l’Ukraine de notre solidarité la plus complète face à l’agression contraire au droit international qu’elle est en train de vivre en cette heure sombre pour l’histoire européenne», mentionne le texte voté par le législatif à l'unanimité des 89 voix exprimées.

«La paix, la non-violence, la liberté et la démocratie sont des valeurs et des aspirations que notre collectivité partage avec l’Ukraine et que notre action, en politique et au-delà, doit tendre à protéger et à renforcer», note encore le texte émanant de la Commission des affaires extérieures et initié au début de la guerre.

«Nous appelons les parties prenantes dans la guerre à cesser immédiatement toutes les hostilités, à garantir la sécurité des personnes et en particulier de la population civile, à retirer leurs troupes de territoires occupés et à respecter le droit de chaque pays à choisir son destin de manière autonome et de vivre en paix avec ses voisins», lit-on plus loin.

lp, ats