Situation dramatique

Les décès de migrants en mer vers l'Europe ont plus que doublé

sn, ats

14.7.2021 - 00:02

Près de 1150 migrants au moins sont décédés de janvier à fin juin en tentant de rejoindre l'Europe par la mer. Ce chiffre est plus du double de celui de l'année dernière à la même période qui avait atteint 513, a dit mercredi l'ONU à Genève.

sn, ats

14.7.2021 - 00:02

L'ONU appelle à davantage d'efforts pour secourir les migrants au large de l'Europe de la part des Etats (archives).
ATS

Cette année également, sur la même période, le nombre de personnes qui cherchent à arriver en Europe par la Méditerranée a augmenté de 58%, selon les données de l'Organisation internationale pour les migrations (OIM). L'agence onusienne a répété son appel aux Etats à honorer leurs obligations internationales.

Il faut «étendre les efforts de sauvetage» et «établir des mécanismes de débarquement prévisibles», affirme le directeur général Antonio Vitorino. De même que garantir l'accès à des migrations sûres et légales, répète l'organisation.

Retours vers la Lybie multipliés par trois

Cette année, plus de 890 décès ont été observés parmi les migrants en Méditerranée, dont plus de 740 depuis le nord de l'Afrique. Seuls six ont eux été identifiés au large de la Grèce.

Dans l'océan au large de l'Espagne, environ 250 personnes sont décédées. Sans dispositif de sauvetage, des centaines de cas de naufrages supplémentaires pourraient avoir eu lieu. Autre problème au large du nord de l'Afrique, les interceptions ont largement augmenté.

Plus de 31'500 personnes ont été ramenées dans cette zone de janvier à juin, environ 8000 de plus par rapport à l'année dernière. Les retours vers la Libye, dénoncés par l'ONU et de nombreuses ONG en raison des détentions arbitraires ou de la torture dans ce pays, ont presque été multipliés par trois.

sn, ats