Ville «en ruines»

Les forces ukrainiennes ont reçu l'ordre de se retirer de Severodon

ATS

24.6.2022 - 08:27

Les forces ukrainiennes ont reçu l'ordre de se retirer de la ville de Severodonetsk, dans l'est du pays, théâtre d'âpres combats avec l'armée russe, a annoncé vendredi le gouverneur régional.

epa10026546 Ukrainian servicemen go to a position in the city of Severodonetsk of Luhansk area, Ukraine, 19 June 2022 (issued 21 June 2022). The city of Severodonetsk and its surroundings witnessed heavy fighting for the last days. Ukrainian troops control a part of city include the Azot plant where 568 people, including 38 children, remain in the bomb shelters, the head of the Luhansk Regional State Administration Serhiy Haidai said on June 21. On 24 February Russian troops entered Ukrainian territory starting a conflict that has provoked destruction and a humanitarian crisis. EPA/OLEKSANDR RATUSHNIAK
«Les forces armées ukrainiennes vont devoir se retirer de Severodonetsk. Ils en ont reçu l'ordre», a déclaré sur Telegram Serguiï Gaïdaï. (archives)
KEYSTONE

ATS

24.6.2022 - 08:27

La conquête de Severodonetsk est une étape cruciale dans le plan de conquête russe du bassin industriel du Donbass, déjà en partie tenu par des séparatistes prorusses depuis 2014.

«Les forces armées ukrainiennes vont devoir se retirer de Severodonetsk. Ils en ont reçu l'ordre», a déclaré sur Telegram Serguiï Gaïdaï, le gouverneur de Lougansk, où se situe cette localité stratégique.

«Cela ne fait plus aucun sens de rester sur des positions qui ont été constamment bombardées depuis des mois», a-t-il ajouté. La ville a été «presque réduite en ruines» par les bombardements continuels, selon lui. «Toutes les infrastructures essentielles ont été détruites. 90% de la ville est endommagée, 80% des maisons devront être détruites», a-t-il estimé.

Une étape cruciale du plan de conquête russe

Bombardée par les forces russes depuis des semaines, Severodonetsk est une étape cruciale dans leur plan de conquête de l'intégralité du Donbass, un bassin industriel de l'est de l'Ukraine déjà en partie tenu par des séparatistes prorusses depuis 2014.

Moscou, qui a envahi l'Ukraine le 24 février, concentre ses efforts militaires sur l'est et le sud depuis fin mars, lorsqu'elle a retiré ses troupes des environs de Kiev.

Alors que le président ukrainien Volodymyr Zelensky prédit toujours une victoire «à coup sûr» face à l'armée russe, M. Gaïdaï avait préparé le terrain dans la nuit de jeudi à vendredi en évoquant un retrait de Severodonetsk.

«Sous le feu de bombardements incessants, nous avons subi trop de dommages et une retraite va peut-être être nécessaire», avait mis en garde ce responsable qui fait des points quotidiens sur la situation militaire dans le Donbass.

«Il reste 568 civils dans des abris à Azot», la zone industrielle de Severodonetsk, seul secteur de la ville restant encore aux mains des troupes ukrainiennes, a-t-il précisé.

ATS